Le sous-titrage des vidéos transmises hors de leur pays d’origine

Je vous présente Francesco SCHETTINO , l’homme qu’il est aujourd’hui, 6 mois après le drame.

Voici quelques extraits de la première interview qu’il a donnée à la presse italienne et qui nous est donnée en France en version sous-titrée. 

cliquer sur le lien pour visionner l’extrait

L’épouse de Francesco SCHETTINO, Fabiola RUSSO avait écrit une lettre aux victimes au moment où il était nécessaire de le faire. Il était alors tenu au silence dans l’intérêt de l’enquête (c’est, je crois, la formule bien froide dans ce cas, que l’on emploie dans les communiqués chez nous).

Nous allons étudier ensemble le passage de l’italien au français sur les sous-titres qui ont été ajoutés à l’extrait de l’enregistrement vidéo original.

Sans prendre le dictionnaire, juste d’instinct en considérant les traductions apparaissant successivement sur l’écran l’une après l’autre. (cliquer sur la vignette pour que le sous-titre soit lisible)

2012-07-16_0122282012-07-16_0123512012-07-16_012454

2012-07-16_0125202012-07-16_0125552012-07-16_012627

2012-07-16_0127102012-07-16_0128532012-07-16_012946

2012-07-16_0130112012-07-16_0130502012-07-16_013127

2012-07-16_0131592012-07-16_0132352012-07-16_013329

2012-07-16_0134202012-07-16_0135122012-07-16_014138

2012-07-16_1622482012-07-16_013612

Voici la liste des sous-titres avec un numéro devant chaque ligne pour que nous puissions nous repérer dans la progression de l’interview :

010 – La seule chose que j’ai faite, j’ai pris mon portable
020 – J’ai immédiatement appelé les secours
030 – J’ai vu que 5 personnes étaient arrivées sur les rochers
040 – Honnêtement, je n’ai pas vu les passagers tomber à l’eau
050 – Je crois que c’est la capitainerie qui m’informe de cela
060 – Je ne sais pas si ses informations étaient exactes mais c’est le premier à en parler
062 – (Capitainerie) Il y a déjà des cadavres SCHETTINO. Retournez sur le bateau !
065 – Pourquoi ne pas être retourné à bord ? A quoi cela servait-il d’être au téléphone ?
070 – Le fait d’être au téléphone n’était pas gênant
080 – Généralement, pour que les secours soient bien assistés à distance,
090 – Il est primordial d’avoir toute l’attention de celui qui sont vos yeux à ce moment-là
100 – et qui peut interpréter le scénario qui se déroule
105 – Capitainerie) Retournez à bord, c’est un ordre !
110 – La Capitainerie ne m’a jamais donné un ordre qui ne pouvait pas être exécuté
120 – Pour rejoindre le bateau, j’aurais du faire 300 m à la nage, faire le tour de la proue…
130 – Le tout avec le téléphone à la main sortie de l’eau.
140 – Depuis le rocher, je pouvais parler avec les hélicoptères et recevoir toutes les informations
150 – J’étais assuré que le navire ne s’enfoncerait pas dans l’eau
155 – En restant sur le bateau, vous ne seriez pas aujourd’hui le lâche que l’Italie voit en vous
160 – Un lâche qui dans cette situation a essayé de faire au mieux

Les commentaires de Mézigue :
ligne 030 : bien écouter ce que dit alors Francesco SCHETTINO sachant qu’en italien, 5 se dit « cinque » et 50 « cinquanta ».

ligne 050 : en réponse à « Comment avez-vous su qu’il y avait des victimes ? « 

ligne 060 : Francisco SCHETTINO avait prononcé le nom de De FALCO

ligne 065 : la question « Pourquoi ne pas être retourné à bord ?  » est posée mais où est la réponse donnée sur les sous-titres ? bien écouter pour connaitre la réponse de Francesco SCHETTINO alors que la bande continue à défiler en réclamant notre attention

Pas la peine, elle est coupée. En voici la traduction de Mézigue : 

Le navire s’incline et SCHETTINO tombe soudain. A-t-il abandonné le navire ou non ? “Quand je suis descendu du pont 8 le navire était nettement incliné, j’ai essentiellement vu le canot de sauvetage qui se trouvait dans la porte d’embarquement où j’ai fait un choix, je ne pouvais déjà pas rester sur le bateau parce que le bois constituait une pente glissante inclinée à 50-55 degrés, j’ai été pratiquement obligé d’aller sur ce bateau, je ne sais pas si j’ai glissé ou si je suis tombé, si le navire a fait un mouvement, je ne pensais pas qu’on mettrait pareillement l’accent sur le fait que j’aie trébuché, le commandant se promène et tombe dans un canot de sauvetage. C’est une plaisanterie de mauvais gout.”

lignes 090 et 100 : ce n’est pas clair.
1°/ Combien de personnes prêtent leurs yeux à Francesco SCHETTINO pour qu’il puisse avoir une vue d’ensemble de la situation en temps réel compte tenu des dimensions du territoire à surveiller qui est plus grand à présent que les trois stades de football juxtaposés qu’il aurait fallu pour loger à sec la Concordia ?
2°/ « Toute l’attention de celui qui peut interpréter ». Qui est celui qui peut interpréter ? Qui doit pouvoir être concentré au maximum pour faire dans sa tête la synthèse des
information que ceux qui lui prêtent leurs yeux lui communiquent ?

lignes 110 à 130 : comparer froidement la traduction de la première affirmation aux explications données par les trois lignes suivantes en veillant à la cohérence des contenus.

Le document d’origine dans son intégrité en italien non sous-titré

, ,

  1. #1 par gold account le 30 juillet 2012 - 15 h 31 min

    J’adore les commentaires…. Avais vous jamais navigué en temps que capitaine ??? A mon avis, s’il est passé entre les deux rochers , là il est fou : J’ai consulté les cartes marines du coin, la profondeur y est inferieur, a un endroit, a 10 m. Mais est on sur de cette route ?? . Les médiats affirment tout et son contraire. Je m’y engagerai ,certes, avec un voilier de croisière, mais non avec ce géant des mers. Cette route, diffusée par la TV me semble irréaliste pour tout marin sensé. Son commandement de capitaine laisse peut de doute de la chose. S’il s’est réellement enfui avant les passagers, sa décision est parfaitement incompréhensible et condamnée par le droit maritime… C’est une catastrophe a l’échelle du gigantisme du navire. On est dans le même cas de figure que ces tours gigantesques que l’on ne peut évacuer en cas de sinistre. Se souvenir de l’attentat de New-York …4000 passagers et 1500 hommes d’équipage, j’aimerai savoir comment est prévu l’évacuation rapide d’un tel nombre . Attendons les résultats de l’enquête. Si le juge d’instruction l’a libéré et laissé en résidence surveillée, je pense qu’il y a des choses qui le justifie.

    • #2 par Monique-Mauve le 30 juillet 2012 - 18 h 32 min

      Entre les deux rochers ? non, il a réussi à passer à droite du plus petit écueil du Scole. L’enregistrement AIS et celui du radar, quoique plus petit et moins intuitif sont bien cohérents sur ce point précis.

    • #3 par Monique-Mauve le 30 juillet 2012 - 18 h 33 min

      Francesco SCHETTINO ne s’est pas enfui, mais ce n’est pas Batman non plus. Sur un pont pratiquement vertical personne ne tiendrait, il essayait de décoincer une chaloupe en se tenant en équilibre sur le bastingage.

    • #4 par Monique-Mauve le 30 juillet 2012 - 18 h 34 min

      L’évacuation est prévue en effet. Rapide ? il faut le temps qu’il faut pour 3000 passagers environ, il faudrait que les usagers aient un peu confiance dans les professionnels et, bien que ce ne soit plus trop à la mode, leurs obéissent.

    • #5 par Monique-Mauve le 30 juillet 2012 - 18 h 35 min

      Oui, attendons les résultats de l’enquête. Tout le monde ou personne alors. Parce que les journaux-web ne se privent pas de continuer un acharnement sur lequel on retombe à la moindre requête sur un moteur de recherche soit sur Francesco SCHETTINO, soit sur la Costa Concordia.

    • #6 par Monique-Mauve le 30 juillet 2012 - 18 h 47 min

      Je n’ai jamais navigué en tant que capitaine, Ni en tant que matelot. C’est pourquoi je parle souvent par la bouche d’une toute petite souris, un souriceau qui espère bien porter bonheur au Commandant de la Concordia, comme c’est la croyance chez les marins.
      Je suis tombée amoureuse d’un bateau qui est mort en temps réel sous mes yeux sur une vidéo. Un magnifique ouvrage technologique qui avait acquis une âme.
      Le Juge d’Instruction ET Monsieur le Procureur ont libéré Francesco SCHETTINO, puis l’ont laissé en résidence surveillée et tout récemment, cette mesure a été levée aussi au bout de 6 mois comme la loi le demande si c’est possible.
      En effet, une réclusion supérieure à 6 mois laisse des dommages irréversibles, même lorsqu’elle s’est effectuée à domicile et entourée d’un soutien familial constant.
      Francesco SCHETTINO a, en théorie, le droit d’aller et venir comme tout le monde à META di SORRENTO, dommage seulement que ce droit lui soit refusé par les paparazzi italiens.

  2. #7 par gold account le 17 juillet 2012 - 23 h 13 min

    Une opinion souvent partagée à Meta di Sorrento, pittoresque localité de 8000 habitants près de Sorrente, la ville du Tasse, où le lynchage médiatique dont est victime l’enfant du pays n’est pas accepté. « Je le connais de vue et de réputation. C’est quelqu’un de sérieux et de compétent », déclare Giovanni Barbato, un orthodontiste de 27 ans, qui ajoute que la population locale se sent « insultée » de voir Schettino traîné ainsi dans la boue. « Soyons clair: s’il est effectivement responsable, il doit accepter ses responsabilités et, comme on le connaît, il le fera. Mais il est hors de question d’admettre une telle chasse aux sorcières. Ici, nous sommes tous derrière lui. » A travers la ville, des banderoles ont été déployées où on lit: « Honte à la presse et à la télévision », « Tenez bon, commandant ! ». L’épouse de Schettino a refusé vendredi de répondre aux journalistes et la plupart des habitants qui parlent aux reporters tiennent à garder l’anonymat. « Le pauvre, tout le monde s’acharne contre lui, c’est triste, je le plains », dit l’un d’eux.

  3. #8 par Al. le 17 juillet 2012 - 18 h 43 min

    Tu as raison, Monique, moi aussi j’entends “cinquanta”, même si je ne parle pas l’italien.
    Que répond-il à la question (ligne 65) ?

    • #9 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 19 h 34 min

      Je viens d’écouter, peut-être un peu trop vite ? j’ai l’impression que cette réponse a été coupée.
      Après souper, je ré-écoute avec le casque et je te dis. De toute façon, je ferai une annexe avec la réponse. En traduisant les journaux italiens qui ont mis le texte et en ouvrant un parapluie grand comme un parasol.
      « Traduction de Mézigue de la transcription écrite » d’une vidéo qui n’a pas du être trafiquée à priori, mais … la passerelle m’a échaudée.
      Un bouquin à en tirer « la petite vie d’une vidéo » pour qui a réussi à suivre.

      • #10 par Al. le 17 juillet 2012 - 22 h 02 min

        Voilà ce qu’il dit, mais je ne prends pas le risque de le soumettre à un traducteur automatique :

        « Ascoltare quella telefonata non mi ha fatto nessun effetto perche io mi sono messo nei panni dell’interlocutore, generalmente quando si gestiscono i soccorsi a distanza, bisogna avere l’attenzione della persona che in momento rappresenta i tuoi occhi e capire lo scenario in cui si sta svolgendo la circostanza, lo da comandante non ho mai dato un ordine che non possa essere eseguito, cioe lui ha richiamato un dovere senza capire che non poteva essere fatto. »

      • #11 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 22 h 13 min

        Entendre ce coup de téléphone ne m’a fait aucun effet parce que je me suis mis dans la peau de l’interlocuteur. En général, lorsqu’on gère les secours à distance, on a besoin d’avoir l’attention de la personne qui à ce moment là est vos yeux et de comprendre la scène où l’ont placées les circonstances.
        En tant que Commandant, je n’ai jamais donné un ordre qui n’aurait pas pu être exécuté, autrement dit, il a demandé un travail sans se rendre compte qu’il ne pouvait pas être fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :