C’est la meilleure de l’année !

leitmotiv récurent dans les commentaires des journaux, encore aujourd’hui : “ce type devait mourir avec son navire, c’est le Commandant !”

‎je sais : j’ai écrit une redondance

j’assume : je l’ai fait exprès

il y a de quoi, voyez plutôt :

 

la Costa Concordia vient juste d’être échouée par Francesco SCHETTINO : on voit encore beaucoup de fenêtres allumées à bord

0'''

la Costa Concordia à partir du lendemain matincosta-concordia-epave

la Costa Concordia plus récemment (elle s’est enfoncée de 4 m)

eh bien, vous ne la verrez pas, ou plutôt, vu la taille de la Concordia, ça ne se voit pas sur les photos

‎Calculons la différence de longueur de la passerelle correspondant à l’enfoncement de la Concordia au cours des 6 mois écoulés depuis son échouement :

à combien correspondent 4 m d’enfoncement une fois projetés sur la passerelle, soit sur une droite inclinée à 80° de la verticale ?

l’angle de projection est le complémentaire de 80° soit 90° – 80° = 10°

Rappel : Le cosinus d’un angle est le rapport de la longueur du côté adjacent à la longueur de l’hypoténuse.

cos(Â) = [longueur du côté adjacent] / [longueur de l’hypoténuse] = a / h.

‎4 m sur la verticale, c’est la longueur du côté adjacent a, nous voulons la longueur de l’hypothénuse

je permute les extrêmes dans la proportion cos (Â) / 1 = a/h

h = a / cos (Â) avec h et a en mètres et cos (Â) n’a pas d’unités

La version calculatrice de la calculatrice qui accompagne Windows (Démarrer / Tous les programmes / Accessoires / Calculatrice / Affichage / Scientifique) nous  donne :

cosd = 0,985 en ne gardant que 3 chiffres significatifs, d signifie que j’ai entré un angle exprimé en degrés, mais c’est bien cos

Remplaçons enfin les lettres par leur valeur :

h = 4 / 0, 985 = 4,062 # 4,1 # 4 mètres, non, inutile de chercher une photo, ça ne se voit pas.

 

Alors comme ça, le Commandant devait couler avec son bateau, le Commandant devait mourir !

Il aurait fallu qu’il le fasse drôlement exprès : il lui suffisait de grimper comme il pouvait quand la Concordia s’enfonçait, à supposer qu’il ait été du côté gauche (donc bâbord) à s’occuper de vérifier tout seul comme il pouvait aussi qu’il ne restait plus personne là où il pouvait accéder sans rien y voir attendu qu’il n’y avait de moins en moins de lumière et pas du tout en hauteur sur une longueur d’un peu plus de 900 m de chaque pont émergé de ce côté là et il y en avait un paquet, ils l’étaient tous.

Vous avez du mal à me suivre ? cela ne m’étonne pas, j’ai eu du mal moi-même à faire la synthèse de vos affirmations.

Mais ne me répondez pas qu’il y a eu 32 morts ( et non pas 17 comme l’affirmait, tout indigné un récent journal-Web que j’ai lu hier au soir, en Espagnol), un peu de patience, nous sommes précisément en train d’imaginer la sienne.

Et puis soyez cohérent : si vous voulez qu’il meure, il faut qu’il reste vivant pour le moment, non ?

Le nez sur le mastodonte, il aurait été complètement inefficace ! Mais c’est idiot !
Et on le retrouvait vivant.

Ou peut-être aurait-il fallu lui livrer un panier pique-nique aux heures des repas sur place, tout en haut de l’épave jusqu’à la fin naturelle de ses jours ?
Mais c’est complètement idiot !

 

Sans compter qu’il avait autre chose à faire à ce moment-là,

et qu’il faisait,

par téléphone.

, ,

  1. #1 par gold price le 28 juillet 2012 - 5 h 02 min

    Message de l’auteur: Bon j’ai un message important à dire à tous mes revieweurs. Je suis désolé de dire que je commence sincèrement à en avoir marre des gens qui me disent sans arrêt « tes chapitres sont trop courts! Fais-en des plus longs! ». Oui, je comprends que c’est par amour pour mes fics (c’est d’ailleurs pourquoi j’ai supporté ces reviews pendant des années), mais là je n’en peux plus. J’écris 6 fics en même temps chaque semaine. Ce qui veut dire entre 24 et 30 pages par semaine. Je suis à l’université et j’ai une vie sociale, mais je trouve le temps d’écrire autant de pages pour moi et pour vous. S’il vous plait, appréciez ce que je vous donne déjà et arrêter de me forcer la main. Je ne veux pas être méchante. Je ne vous dis pas que vous m’insulter, mais vous me mettez une pression que je n’apprécie pas particulièrement. Je ne veux offenser personne avec ce message.

  2. #2 par silver price le 27 juillet 2012 - 13 h 33 min

    ● 21/07 : Secret Story 6 : 9e Prime : Un téléphone rouge qui ne réussit pas à passionner !

    • #3 par Monique-Mauve le 27 juillet 2012 - 14 h 05 min

      Quel pastis ! En effet, il y a une ressemblance. Un écheveau apparemment inextricable.

  3. #4 par silver price le 25 juillet 2012 - 5 h 13 min

    « On ne pouvait pas se permettre le moindre débordement », évoquait hier le directeur départemental de la sécurité publique, accoudé à la main courante, aux côtés du commandant du groupement de gendarmerie. Aux abords du terrain, aucun uniforme, si ce n’est celui des deux agents de la police municipale, à l’entrée. Dans l’enceinte, les policiers étaient en civil, une présence voulue discrète mais pas trop, à l’image des véhicules garés sur la colline en face, et qui n’ont échappé à personne. D’autres, invisibles, se tenaient prêts plus loin, au cas ou.

    • #5 par Monique-Mauve le 27 juillet 2012 - 14 h 15 min

      C’est le gros de la masse qui déborde, la foule dans votre exemple. Et dans le cas de la Concordia, les plus nombreux, ce sont les passagers survivants. C’est mathématique à défaut d’être populaire comme vérité.

  4. #6 par Al. le 16 juillet 2012 - 21 h 54 min

    Je me suis arrêté à « cosinus ». Trop compliqué après une journée commencée avant le lever du jour.
    Témoignage de la seule Norvégienne à bord du Concordia, Rogijeh Hojat sur NRK :

    http://www.nrk.no/nyheter/distrikt/ostfold/1.7955985

    Juste l’extrait intéressant :
    « Mannskapet om bord forsøkte å evakuere folk alfabetisk – basert på navnet deres. Dermed ble flere avvist i livbåtene og sendt andre steder på fartøyet. »
    L’équipage a essayé d’évacuer les gens par ordre alphabétique – d’après leurs noms. C’est ainsi que plusieurs ont été refusés à bord des bateaux de sauvetage et envoyés à un autre endroit du navire.

    • #7 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 0 h 57 min

      Je ris, je viens de craquer pour la règle qui fait rapporteur, elle fait aussi fonction de boite à couleur, de loupe et il faut absolument que je mette son lien sur la page Freeware. Après tout il en existe une version gratuite et elle est très pratique.

      Oui, les listes alphabétiques pour l’évacuation, nous les avons aussi, ce sont les listes d’appel que chaque professeur doit emporter avant de fermer la porte de la classe à clef afin que ce qui reste dans la classe (ses affaires et celles des élèves qui n’emportent que leur manteau suivant le temps qu’il fait dehors en position sécurisée) ne soit pas volé pendant l’exercice. Les CPE font le tour des points de rassemblement pour recueillir les informations à ce sujet après un délai raisonnable. A l’intérieur le Chef d’Etablissement et son adjoint, le Chef des Travaux, le Gestionnaire (ou Intendant selon les établissements) vérifient que toutes les classes ont bien été évacuées même s’il y a un Devoir Surveillé en train. Dehors les pompiers sont là avec les camions rouges. Nous avions beaucoup d’élèves qui se préparaient à devenir pompiers de métier et suivaient une préparation à la caserne qui est un peu plus loin derrière le lycée. Tous les ans un CPE organisait l’examen de secourisme en équipe avec l’infirmière.

      C’est ce qu’on appelle de l’organisation. Ça s’enseigne et ça s’apprend. Les usagers sont sensés suivre ce qui est prévu pour leur sauvegarde. Moi, je suis presque tombée dedans en naissant. Mon père travaillait à Marseille à la Direction SNCF essentiellement dans l’organisation. J’ai organisé d’instinct un roulement dans les classes équipées de Gravelines pour que tous les petits aient accès au matériel de travaux pratiques : organisation. J’ai fini ma carrière en faisant fonction de secrétaire auprès de Madame le Proviseur Adjoint : encore organisation. Je reviendrai éventuellement commenter parce que je vais me mettre en colère, Pas contre vous. J’ai passé tout l’article dans Systran. Il faut penser aux collègues de toutes les professions qui sont chargés d’organiser et de faire effectuer une évacuation dans la vraie vie et écrire le fond de ma pensée après cette lecture n’apporterait rien de constructif au débat.

    • #8 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 0 h 59 min

      Diagramme de GANTT, il y avait un freeware super en JAVA, tellement super que maintenant il est payant.

  5. #9 par krn le 16 juillet 2012 - 17 h 58 min

    Au sujet des photos, Il y en a deux prises sous le même angle à 3 mois d’intervalle sur lesquelles on voit très bien la différence de niveau. Il suffit de compter les fenêtres de la passerelle.

    Première photo, de janvier 2012 : http://photos2.marinetraffic.com/ais/showphoto.aspx?photoid=682594&size=full

    Deuxième photo, d’avril 2012 : http://photos.marinetraffic.com/ais/showphoto.aspx?photoid=772160&size=full

    Pour ceux qui seraient tentés, attention au copyright.

    • #10 par Monique-Mauve le 16 juillet 2012 - 19 h 56 min

      Ooooooh ! s u p e r b e !
      Hé oui, le blog est public et ça m’impose des restrictions par ailleurs assez logiques.
      Depuis les débuts de l’informatique il y a les tenants du tout gratuit, ceux qui programment par plaisir et ceux qui en vivent. Bof… Les deux courants coexistent.
      Mais on doit pouvoir, sans léser personne, montrer ce qu’on veut montrer visuellement en utilisant la technique des gif animés.
      Sinon, un morphing tout simple (avec le freeware Sqirlz Morph) entre deux images libres de droit bien sur pourrait attirer l’attention sur ce qu’il est particulièrement curieux de constater. En précisant clairement : ceci n’est pas une reconstitution évidemment.
      Et alors, encore mieux, on fait des schémas soi-même et voilà. Comme au tableau noir. C’est moins joli, moins rigoureux, moins scientifique en un mot, mais ça fait pas mal d’années en pas mal d’endroits que c’est efficace.

      • #11 par Al. le 16 juillet 2012 - 21 h 59 min

        Si on les modifie, le copyright est il encore de mise ?

      • #12 par Monique-Mauve le 16 juillet 2012 - 23 h 55 min

        J’en ai bien peur. A moins de faire comme moi dans les créas, de les rendre complètement méconnaissables, mais je suppose que ce n’est pas le but.

        Il faut demander une autorisation écrite à l’auteur.
        Les mails ont la même valeur juridique que les écrits sur papier.
        Je ne sais pas si il y a une formulation spéciale.
        Pour les licences comme sur WIKIPEDIA, il faut bien voir de quelle licence il s’agit, mettre le nom de l’auteur quand il le demande en échange de son travail par exemple, un lien vers son site quand il y en a un. Si c’est une utilisation sur papier que vous envisagez, je suppose qu’une annexe de remerciement est équivalente dans ce cas.
        C’est un travail parallèle à mener dans un dossier spécial avec un suivi tout particulièrement rigoureux puisqu’il touche au domaine juridique.

      • #13 par Al. le 16 juillet 2012 - 22 h 27 min

        J’ai tenté de les superposer. L’angle que fait le navire avec l’horizon a changé. Il y a au moins 2°.
        Ça pourrait vouloir dire qu’il a légèrement glissé ou bien que la tôle s’est déformée.

      • #14 par Monique-Mauve le 16 juillet 2012 - 23 h 41 min

        Il aurait glissé ET la tôle s’est déformée, le squelette (je ne sais pas le mot juste, moi je dirais la structure mais…) n’était pas calculé pour rester dans cette position. Je pense aux équerres d’une étagère métallique, ce qui correspond doit être perpendiculaire aux conditions normales d’utilisation et verticalement maintenant, il ne doit rien y avoir de prévu, ce serait normal, pourquoi aurait-on conçu un bateau ainsi ?
        De plus, par endroits on a été obligé de percer des trous pour permettre aux sauveteurs et aux enquêteurs de faire leur travail. Ça fragilise la tôle.
        Enfin il y a la corrosion. Pour lutter contre des électrodes sont placées sur la surface normalement immergée. Toutes les surfaces qui sont émergées dans les conditions normales d’utilisation sont sans défense contre l’électrolyse spontanée dans l’eau salée.

      • #15 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 1 h 12 min

        On avait le droit d’utiliser une vignette correspondant à une image sous copyright par contre. Ce que Google montre et dans cette taille-là. Pour les créas, ça pouvait servir. Est-ce que c’est toujours vrai ? je ne sais pas.

      • #16 par Al. le 17 juillet 2012 - 18 h 29 min

        Après étude des deux photos, je peux dire que le navire s’est déplacé sur le fond. Si la coque avait cédé sous l’effet du poids, le pivot se situerait au point de contact le pus bas. L’angle formé par le prolongement de l’axe de la cheminée et l’horizon s’est fermé, mais la proue du navire s’est également enfoncée. Il y a donc un volume plus important sous l’eau. Mais à ce rythme, plus lent que la course apparente des étoiles, si le capitaine était resté dans son navire, vu qu’il reste encore deux disparus, il serait mort de soif,

      • #17 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 19 h 14 min

        Hé bien ! vous voyez ça d’un œil !
        J’espère que les sauveteurs qui cherchent les disparus l’auraient évacués, de force s’il le fallait, parce que, je ne sais pas, il doit y avoir comme un instinct de ne pas laisser le navire seul. Je m’exprime très mal, je vous en demande pardon.
        Seulement, ça me fait peine qu’un, nous dirons pacha, n’ait pas le droit de pleurer son navire aux yeux des gens. Je suis désolée.

      • #18 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 19 h 15 min

        Le taureau GANDAR a une tombe.

      • #19 par Al. le 17 juillet 2012 - 22 h 12 min

        Cette dernière phrase est d’une opacité déconcertante. Dois-je faire appel à enigma ?

      • #20 par Monique-Mauve le 17 juillet 2012 - 22 h 29 min

  6. #21 par krn le 16 juillet 2012 - 13 h 46 min

    J’ai passé un temps certain à lire les différents codes, y compris le code d’honneur des pirates, beaucoup plus sévère que celui de la marine marchande et il n’est écrit nulle part qu’un capitaine doit mourir avec son bateau.

    Ce fameux code d’honneur évoqué par tous ces profanes qui seraient sans doute débordés avec vingt-cinq mômes qui chahutent dans un car scolaire, dit que le capitaine doit être le dernier à quitter son navire lorsqu’il sombre, ce qui n’est pas le cas puisque depuis 6 mois, il reste 30% du bâtiment au dessus du niveau de la mer. Il n’est dit nulle part non plus qu’il doit maîtriser seul 4000 personnes dont plus de la moitié n’obéissent pas aux ordres.

    Les morts du Concordia sont surtout dus à la panique. Ceux qui ont vu en direct à la télévision, le quart d’heure tragique qui a précédé la finale de Coupe d’Europe Liverpool-Juventus, au stade du Heysel à Bruxelles en 1985, pourront se rendre compte que 50 policiers n’ont pas pu contenir le mouvement de foule de 200 personnes parmi lesquelles 39 perdront la vie.

    • #22 par Monique-Mauve le 16 juillet 2012 - 15 h 49 min

      Je suis tout à fait d’accord pour la panique des foules. « Les gens » sont des lemmings. Et il y a des saisies d’écrans instructives à faire à ce sujet dans les vidéos que les survivants ont pris le temps de faire.
      Et je connais aussi la réaction de l’hydre de LERNE que nous avons en face : comment ? ils sont morts et vous allez dire en plus que c’est de leur faute ? Ben oui ma brave dame, si on a pris le temps de rédiger des consignes générales pour l’évacuation, c’était pour qu’elles servent à quelque chose.

      Sans parler des coups de fil parasites. Dans un autre genre, j’ai bien connu les coups de fil de Madame …, mère de … , amie de Madame … qui travaille au R……t en plein coup de feu au milieu du Bac, un jour d’épreuve, de préférence quand on est sur le point de partir pour distribuer les sujets de Bac qui sont sensés être donnés à tous les candidats simultanément (dans l’imaginaire du parent moyen, je vous rassure, dans les textes on a un intervalle de temps) et qui ne le sont jamais parce qu’on a un couloir chacun et qu’on n’a pas encore trouvé le moyen d’être dans toutes les classes de droite et celles de gauche à 14 heures pile en même temps. L’hydre : ? Ben non, ma brave dame, je n’ai pas le don d’ubiquité, si vous connaissez quelqu’un qui l’a envoyez-le moi, je l’embauche tout de suite sur mon porte-monnaie perso jusqu’au 14 juillet. Tant qu’on y est, s’il pouvait aussi faire toutes les classes de tous les couloirs que je viens de flécher ? non ? y peut pas ?

      Sans oublier qu’on a fait dire n’importe quoi aux images. Entre erreurs de traduction et exposé démagogique d’une certaine vidéo que certains ont regardé en étant déjà mis en condition d’y trouver un message qu’elle ne véhiculait pas et que les autres n’ont probablement pas pris le temps de la visionner du tout. Je pense à la vidéo de la passerelle qui en plus a été trafiquée par certains au point que je ne me souviens pas de mémoire quelle est la version où les images sont bien dans l’ordre où elles ont été tournées. Si je l’ai jamais su.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :