Avec cette saisie d’écran, je dois le reconnaitre,

la chose” vient du bloc montré par votre plongeur sur une vidéo de la Garde Côtièrec’était une réponse à quelqu’un.

je le montre en statique parce que l’expérience m’apprend qu’on regarde mieux les photos que les vidéos

guardia-costeria

08-07-2012 05

Vous expliquez pourquoi vous dites qu’il s’agissait bien d’un récif immergé en fonction de la position du point d’impact du rocher dans le flanc de la Concordia, pas dans la partie blanche et j’ai bien compris vos explications.

Et vous ajoutez en présentation de la saisie d’écran, je vous cite : “et je ne vois pas de raisons de douter de la véracité des affirmations de la Guardia Costeria”.

Sans vouloir offenser personne, comme j’ai appris à dire souvent depuis que je soutiens le Commandant SCHETTINO, je ne connais ce corps de métier que par des enregistrements. Pour comprendre ce que je veux dire, vous pouvez  télécharger tous les coups de téléphones échangés à ce jour entre le Commandant SCHETTINO et tous les partenaires prévus par la procédure pour ce cas desinistre :

Tutte telefonate Costa Concordia in Cronologico.zip

le Commandant SCHETTINO a dit ce qu’il devait dire quand il le fallait à qui il le fallait

alors ?

2012-07-08_143958

le bateau n’a pas chaviré : il a été échoué par son Commandant, volontairement, au terme d’une manœuvre remarquable par la précision avec laquelle elle a été effectuée en dépit du peu de renseignements techniques dont il disposait et des moyens réduits qui restaient à sa disposition après le choc

chavirer signifie s’incliner fortement et éventuellement se retourner, la Concordia ne s’est pas retournée en pleine mer, par contre, c’est avec une gîte constante que le Commandant SCHETTINO l’a rapprochée du bord, puis échouée à l’endroit précis où l’évacuation s’effectuerait dans les meilleures conditions possibles

ceux qui réclament une solution idéale lorsqu’il y a un accident n’ont pas les pieds sur terre : il n’y en a pas, par contre, dans ce cas précis, c’est la meilleure solution possible qui a été décidée et menée à bien

Le Commandant SCHETTINO a toujours affirmé fermement que le rocher contre lequel son bateau a cogné n’était pas sur les cartes et je ne vois pas de raisons de douter de ses affirmations non plus.

On a cru les témoignages à chaud de survivants à une tragédie. On a publié une interview à chaud d’un homme qui venait de la vivre aussi et s’était fait agresser verbalement en prime. Pourquoi ne croit-on pas ce qu’il a déclaré aux autorités judiciaires dans son procès verbal ?

De plus, nous ne disposons pas d’un communiqué de la Garde Côtière mais de sa transmission par voie de presse, donc présentée par une tierce personne et peut-être assorti d’un passage par un traducteur automatique suivant la publication dont est issue la vidéo, source d’erreurs et de malentendus si on ne la reprend pas manuellement.

Peut-être est-ce du à une difficulté de passage des journaux-papier à la presse-web, mais le souriceau de bord de la Costa Concordia a trouvé une autre perle,

dans la presse non spécialisée mais toute récente celle-là :

2012-07-07_083429

une affaire qui dure depuis 5 mois, de diffusion mondiale, et l’auteur, qui dispose pourtant d’un rappel avec les tags en rouge à gauche, se trompe sur le prénom de l’objet de son article

et ça vous étonne que je préfère tout vérifier ?

, ,

    • #2 par Al. le 9 juillet 2012 - 15 h 47 min

      C’est le courrier dont il parle dans l’article de NRK.

  1. #3 par Al. le 8 juillet 2012 - 22 h 15 min

    3- Oui, j’ai vu le Scole, même à cette échelle, on le voit très bien. J’ai aussi considéré la vitesse. et si on m’avait montré cette vidéo jusqu’à 21:37 sans me montrer la suite, j’aurais pu parier sur pire que ce qui est arrivé. C’est à dire qu’en prenant les commandes à 21:41, le commandant ne pouvait plus rien faire.
    Si vous observez bien l’écran , le voyant rouge concerne le cadran de la boussole, la vitesse, le cap, et les autres paramètres ne sont pas affectés.
    Avant de prendre la mer, on doit absolument déterminer sa route. Sur les cartes en papier, tous les écueils sont indiqués avec leur profondeur. Cette carte est un scan : http://1.bp.blogspot.com/-RBr9HRdn0b4/T_GnpaleypI/AAAAAAAABHs/DFXxKO7EpcY/s1600/gig-km0.jpg Tout y figure et on voit nettement les + + + des récifs plus hauts que les fonds. Ici, je lis les fonds sont à moins de 10m sous l’eau. Autour, -8 -7,3 -5,5 alors que le tirant d’eau du Concordia faisait 8,20.
    Lorsqu’on achète des vêtements, si on prend deux tailles en dessous, ça ne passe pas, et bien là non plus et c’est sur la carte papier, celle dont ne disposait peut-être pas le Concordia parce que Costa équipe ses navires d’instruments électroniques qui sont censés tout faire à la place des officiers. Votre exemple sur la carte de Hjortøya était parfait, il montre à quel point l’électronique ne peut pas remplacer la cartographie traditionnelle.
    4- Il est évident que la cause première de l’accident est la tradition de l’inchino, or, là, Costa est mouillé jusqu’au cou.
    5- Je ne le cherche pas, parce que je l’ai trouvé.

    • #4 par Monique-Mauve le 8 juillet 2012 - 22 h 43 min

      rire, je le trouverai peut-être.
      si c’est Costa le responsable, c’est Costa qui doit être puni et pas le Commandant SCHETTINO et sa famille de toute façon, faut être juste.
      et les experts l’ont déjà trouvé aussi.

      • #5 par Al. le 8 juillet 2012 - 23 h 28 min

        Jan Harsen, président de Stiftelsen Skagerrak, s’est exprimé sur l’accident du Concordia. C’est une organisation qui travaille pour améliorer la sécurité en mer. je ne retrouve pas la vidéo (qui est en norvégien) mais il dit à peu près, qu’il y a d’autres moyens pour appréhender les causes d’un accident maritime que de blâmer ceux qui travaillent à bord.
        Evidemment, en tant que Norvégien, il ne comprend pas l’attitude de Costa, car il est incohérent de dire que le commandant Shettino était vantard et incapable et de lui confier un navire comme le Concordia. Nous avons d’autres manières de penser.

      • #6 par Al. le 8 juillet 2012 - 23 h 30 min

        Je cherche l’interview de Jan Harsem, président de la fondation Skagerrak, organisation qui travaille pour améliorer la sécurité en mer. Son point de vue est très intéressant.

      • #7 par Monique-Mauve le 9 juillet 2012 - 14 h 59 min

      • #8 par Al. le 9 juillet 2012 - 15 h 46 min

        🙂 C’est l’article de NRK, il y avait aussi un reportage, mais il se peut que ce soit sur la TV.
        Vous avez lu cet article en français ? Quel est votre traducteur?

      • #9 par Monique-Mauve le 9 juillet 2012 - 15 h 56 min

        pour le norvégien, je n’ai que Google

      • #10 par Monique-Mauve le 9 juillet 2012 - 15 h 58 min

        la TV en norvégien, oubliez tout de suite, rire

      • #11 par Al. le 9 juillet 2012 - 18 h 06 min

        Ha ! Google ne peut pas traduire ça correctement, c’est en nynorsk ! Je traduis ?

      • #12 par Monique-Mauve le 13 juillet 2012 - 14 h 19 min

        s’il vous plait, oui, je vous lirai avec plaisir

  2. #13 par Al. le 8 juillet 2012 - 20 h 31 min

    1- Aucune vérification ne peut être faite à distance et un plongeur n’est pas une unité de mesure. Les personnes ne sont pas toutes « à la même échelle ».
    2- Ce n’est pas moi que vous citez : “et je ne vois pas de raisons de douter de la véracité des affirmations de la Guardia Costeria”, c’est la blogueuse krn, administratrice du défouloir, qui ne croit pas au complot contre Schettino, mais pense à une parade qui a mal tourné.
    3- Ce que je pense, et je l’ai déjà dit, c’est que Schettino ne savait pas où il se trouvait. En effet, il avait de l’eau et n’avait pas besoin de s’inquiéter, jusqu’à ce qu’il arrive sur le Scole. N’y avait-il pas, sur ce navire, un officier chargé de l’hydrographie ? Où était-il ? C’était son rôle de regarder la route et d’annoncer, au vu du GPS, qu’il y avait un obstacle. Le Scole était certainement bien visible sur le radar.
    4- Dire que le rocher n’était pas sur les cartes dédouane complètement Costa Croisières de toute responsabilité. Or, ils partagent celle-ci avec le commandant et les officiers de quart.
    5- l’expression est : seul maître à bord après Dieu. Ici, Dieu = Costa. Que doit-on en déduire ?

    • #14 par Monique-Mauve le 8 juillet 2012 - 20 h 59 min

      1. d’accord, il m’a manqué une vue de dessus pour savoir si les ouvriers d’un jour suivant étaient près ou loin se la Concordia, mais on fait avec ce qu’on a.

      2. je vous fais toutes mes excuses pour vous avoir mis en cause alors que vous ne l’étiez pas, je vais rectifier en ne citant personne.

      Vous avez le droit d’avoir votre opinion et j’ai le droit d’avoir la mienne.

      3. je n’étais pas sur la passerelle mais en cherchant un peu, vous trouveriez l’officier chargé du radar sur les journaux italiens. L’un d’eux a fait paraitre , il y a longtemps un plan détaillé de la passerelle avec les noms de tout le monde – En ce qui concerne le radar lui-même, pour le moment, tout ce que j’ai noté de sur, c’est qu’il indiquait « failure » ou ce genre de chose sur fond rouge bien souvent. La vidéo a paru aussi dans la presse italienne (presse-web, TV-web). Il apparait ou il n’apparait pas, Le Scole ? c’est vous le spécialiste. Si vous ne l’avez pas vu, c’est qu’il n’apparait pas.

      4. je ne vois pas le rapport entre votre remarque et le fait que ce rocher de malheur soit toujours non marqué sur les cartes ou non.

      5. que je cherche un rocher et vous pas.

    • #15 par Monique-Mauve le 8 juillet 2012 - 21 h 45 min

      parce que notre député-maire, Gaston DEFFERRE qui possédait au moins un journal à MARSEILLE, lui avait donné comme devise « Les commentaires sont libres, les faits sont sacrés ».

      • #16 par Al. le 8 juillet 2012 - 22 h 17 min

        Ah, vous êtes à Marseille ? La Toscane n’est pas loin, allez y. Vous en aurez le cœur net.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :