Où on reparle – oui, encore – de la route

 http://metropolisweb.it/Notizie/PenisolaSorrentina/Cronaca/concordia_notte_disastro_rotta_era_stessa_2011.aspx

 La CONCORDIA a suivi – presque – la même route que pour l’inchino du 14 août 2011 sous le commandement du Capitaine GARBARINO

presque? bon

La compagnia assicurativa Lloyd’s registra i tragitti delle navi assicurate in un sistema ‘listing tracking data’ che monitora rotte e posizioni.
La compagnie d’assurance Lloyd enregistre les déplacements des navires assurés dans un système « listing des données de trace » qui surveille les routes et les lieux.

(au fait, pour la petite histoire, COSTA s’appelait LLOYD avant de s’appeler COSTA)
 Dal documento si evince che nel 2011 la nave passa dallo stesso punto dell’impatto, impegnando una direttrice leggermente diversa, più parallela all’isola rispetto a quella tenuta da Schettino il 13 gennaio 2012. 

Le document montre qu’en 2011 le paquebot est passé au point même de l’impact, l’abordant sous un angle légèrement différent, plus parallèle à l’ile par rapport à la route suivie par SCHETTINO par la CONCORDIA, par l’officier de quart qui a laissé la CONCORDIA avancer un peu trop, par l’officier de contrôle du suivi de la route sur les écrans et par l’officier qui était de vigie sur l’aile de gauche de la passerelle, ils ne s’intimident pas entre eux que je sache, par tous les trois qui n’ont rien dit à ce sujet lors de l’arrivée de leur Capitaine sur la passerelle alors que leur vie en dépendait  le13 janvier 2012.

La CONCORDIA y était à 22 h, dix heures du soir, c’était l’été.
Il faisait nuit : bien que l’Italie ait la même heure que nous, il ne faut pas oublier qu’elle est située plus à l’est

… soit dit en passant, il y a quelque chose qui cloche quelque part là aussi parce que sur ce document désormais officiel, la CONCORDIA aurait presque cogné le SCOLE après l’avoir dépassé …

… il est dans le cercle d’incertitude m’enfin, à mes yeux de terrienne, brrrrr …

… ce cercle d’incertitude qui couvrirait largement toute la plage de CANNELLE  …

 C’est au sujet de cet inchino que le Capitaine GARBARINO était appelé à la barre par Monsieur le Procureur. 

, , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :