Le témoignage de ceux qui y étaient a commencé

  L’enquête est pratiquement close, le procès à l’encontre du commandant SCHETTINO est entré dans le vif du sujet. Il a commencé par les témoignages de personnes qui y étaient, appelées à la barre par l’accusation et c’est normal. Il porte sur des tas de sujets en même temps.

  Je me limiterai ici à ce qui concerne le dernier grief contre celui qui portait la casquette du plus gradé à bord car il reste encore ancré dans les esprits : l’abandon du navire. 

  •  Nous avons eu lundi la relation du témoignage du jeune Officier IACCARINO, l’homme à la Playstation … 

Source :  par exemple http://www.tdg.ch/monde/Le-commandant-Schettino-avait-l-air-ailleurs/story/18066757

au passage je vous recommande la légende de la photo N°1 du diaporama qui est en fin d’article :  » Vendredi vers 21h30, le Costa Concordia heurte le ponton » … deux lignes plus loin, le ponton est devenu un banc de sable …

 Le souriceau de bord en retient ceci :  » J’ai vu Schettino qui dirigeait, avec d’autres officiers, des passagers vers les chaloupes de sauvetage « 

  •  Nous avons eu hier mardi celui de l’Officier stagiaire URSINO qui témoigne, comme Katia KERVANIAN, avoir été sur la dernière chaloupe à quitter le flanc droit de la Concordia, dans des conditions désespérées (que je découvre), en compagnie du Commandant SCHETTINO. 

Source principale : http://www.metropolisweb.it/Notizie/NonDefinito/Cronaca/mentre_concordia_sbandava_calci_pugni_liberare_scialuppe_c_era_anche_schettino.aspx    

« J’ai quitté la Concordia avec le Commandant et d’autres membres de l’équipage.

Nous étions, et des passagers avec nous, sur une chaloupe que la Concordia avait piégée et que nous avons réussi à libérer de ses bras d’acier.
On s’en est éloignés juste avant qu’elle ne s’effondre carrément sur nous/qu’elle ne s’abatte sur nous.
Nous avons rejoint le GIGLIO et la chaloupe sur laquelle nous étions s’est brisée sur ses rochers. »

—– il semble que l’embarquement aurait du se faire normalement au pont 4 —–
 
On ne pouvait pas embarquer dans les chaloupes à partir du pont 4 à cause de l’inclinaison du navire, et c’est au pont 3 (juste un étage en dessous) que l’Officier URSINO a retrouvé Le Commandant SCHETTINO et les autres officiers qui s’occupaient de l’évacuation du côté droit de la Concordia.
 
« «Nous étions au milieu du navire, dans la zone avant, il y avait deux chaloupes piégées, pas libérées des bras d’acier.
(les grues qui permettent de descendre les chaloupes faisaient comme un tunnel qui emprisonnaient les chaloupes les plus proches du bateau et elles menaçaient de percer le toit de celles qui en étaient un petit peu plus éloignées)
 
 Et dedans, il y avait beaucoup de monde, des passagers.
  A cet endroit du navire, j’ai retrouvé beaucoup de membres de l’équipage et parmi eux le Commandant SCHETTINO.
Nous nous sommes tous mis à essayer de dégager les deux chaloupes de toutes les façons possibles et imaginables, nous y allions à coups de pieds et de poings et pendant ce temps là, la Concordia continuait encore à s’effondrer, elle continuait à s’incliner et nous, nous risquions de finir noyés, piégés comme des rats.
 
Dès qu’on a pu, on est allés sur le toit d’une des deux chaloupes, qui en y sautant, qui en glissant.

  Il y avait moi et il y avait d’autres membres de l’équipage.

Il y avait aussi SCHETTINO qui a ordonné au timonier de mettre le moteur en route.  La chaloupe a avancé, puis elle est allée s’écraser sur les rochers, nous avons débarqué et SCHETTINO est resté là, à surveiller le renversement du navire.

Le Commandant en Second BOSIO est resté bloqué sur la balustrade du pont 3, il n’a pas pu aller sur la chaloupe et a sauté à la mer pour
rejoindre l’ile à la nage.


Le paquebot a fini de tomber sur l’endroit où nous étions juste après que nous nous en soyons partis. »

Résumé de l’avocat Maître PEPE :


1°/

SCHETTINO n’a pas abandonné le navire,


2°/

il a effectivement sauvé 20 personnes, en ne parlant que des
passagers qui étaient sur la dernière chaloupe à quitter la Concordia du
côté droit,


3°/

lui et les autres membres
de l’équipage qui étaient avec lui sur cette chaloupe ont failli être
écrasés par la Concordia qui s’est couchée sur le côté où se trouvait
cette chaloupe qu’elle piégeait et qui a pu être dégagée in extremis de
tout ce qui la retenait.

  • En position centrale, depuis son rocher, le Commandant SCHETTINO était plus près du cœur de la CONCORDIA que s’il était allé tout en bout de proue ou de poupe tout en restant dessus :

L’honneur de SCHETTINO, c’est d’être resté là, à l’intérieur du cercle circonscrit à la Concordia..

, , , ,

  1. #1 par Best zi xiu tang site Review le 2 novembre 2013 - 3 h 48 min

    Le témoignage de ceux qui y étaient a commencé | Monique-Mauve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :