Archives de 17 janvier 2014

Bilan sur les expertises techniques

Depuis pas mal de temps on savait que les associations de consommateurs italiennes n’étaient pas satisfaites des conclusions des rapports techniques de l’équipe d’enquêteurs et experts de Monsieur de Procureur VERUSIO, procureur de la République près le Tribunal de GROSSETO (ou du moins ce serait son titre en FRANCE), en particulier la très efficace association CODACONS qui a engagé ses propres experts et a fait émerger pas mal d’observations judicieuses et constructives.

 Jusqu’à présent, le seul document sur sur lequel s’appuyer a été l’enregistrement du(des ?) radars publié le 11 juillet 2012 par le journal LE CORRIERE DELLA SERA, avec la double réserve toutefois que pour en faire un document qui dure « seulement » une demi-heure, il a bien fallu qu’on supprime des images sur l’enregistrement complet et qu’il est d’un silence assourdissant qui favorise la concentration du profane que nous sommes et en même temps intrigue grave.

Dans un billet sorti sur son site le 13 janvier 2014, CODACONS titre : COSTA CONCORDIA: A DUE ANNI DALLA TRAGEDIA ANCORA TANTI I MISTERI DA SVELARE E TROPPE LE LACUNE DEL PROCESSO à deux ans de la tragédie, il y a encore énormément de mystères à expliquer et trop de points n’ont pas encore été étudiés au cours du procès

Monsieur le Juge vient de décider au cours d’une audience à huis-clos que de nouvelles expertises seraient faites en allant à bord de la CONCORDIA dont on ne disposait dans un premier temps que de l’ordinateur de bord et dans un second temps de la boite noire.
Les nouvelles expertises porteront le premier jour où la météo le permettra à partir du 23 janvier sur tout ce qui pourra être récupéré comme enregistrements dans la passerelle aujourd’hui entièrement émergée de la CONCORDIA et sur les ascenseurs des chaloupes de sauvetage, l’expédition suivante étant entièrement consacrée au générateur d’urgences, qui a complètement lâché après avoir été certifié en bon état de fonctionnement 4 jours avant le drame lors de l’escale de BARCELONE.

Il n’est pas encore question d’examiner l’état des portes étanches et l’étanchéité du pont zéro lui-même pour des personnes qui n’ont pas forcément l’habitude de se déplacer dans des épaves marines, en effet, toute cette zone de la CONCORDIA est encore en dessous du niveau de la mer et ne sera même pas émergé au printemps, quand on la soulèvera pour l’enlever de la pointe GABBIANARA.

http://www.gonews.it/2014/periti-a-bordo-della-concordia-per-loro-obbligo-di-casco-scarpe-antinfortuni-e-giubbotto-di-salvataggio
Participeront à l’expédition, équipés de chaussures antidérapantes, de casques de chantier et de gilets de sauvetage une vingtaine de personnes en tout :

le Collège des trois Juges du Tribunal de GROSSETO
le greffier du procès
7 experts
12 conseillers des diverses parties concernées
14 avocats
Monsieur le Procureur Francesco VERUSIO
et Monsieur le Substitut du Procureur Alessandro LEOPIZZI
 

 Cambiamenti in vista con la nuova perizia sulla tragedia della Concordia dopo la collisione des changements en vue avec le nouvelle expertise sur la tragédie de la CONCORDIA en ce qui concerne la phase d’après la collision
Toutes les pertes humaines se sont produites lors de la phase du chavirement inopiné du navire.
L
‘étude technique de celui-ci est donc essentielle.

On s’attend à trouver des renseignements utiles pour éviter qu’un tel accident se reproduise sur tous les navires géants construits suivant les mêmes principes architecturaux que la CONCORDIA. Les navires autorisés à naviguer dans les même conditions que la CONCORDIA. Qui sont soumis aux décisions prises depuis la terre par des gens qui n’ont jamais navigué.

Et sur lesquels les plus compétents des multiples Commandants embarqués simultanément sont confinés dans des tâches de représentation qui leur prennent pratiquement tout leur temps vu le nombre de passagers auxquels ils doivent se montrer !.

Resteront posées quelques questions de bon sens du genre : comment se fait-il qu’une « carrosserie  » en acier, à double parois qui subit dans l’eau, juste en un point, un contact un peu brutal avec un solide se soit pareillement déchirée, permettant l’inondation de trop de compartiments étanches par exemple ? comment se fait-il qu’un bateau que je comparais aux Merveilles du Monde Antique se soit ouvert comme une boite de conserves en fer blanc !

, , , , , , ,

Poster un commentaire

Le second inchino du Commandant GARBARINO

échange de lettres publié le 18 août 2011

à partir du texte en italien reporté ici, sur le journal GIGLIONEWS, le maire actuel, Monsieur Sergio ORTELLI, était déjà maire de GIGLIO-PORTO : http://www.giglionews.it/2011081857734/news/isola-del-giglio/ringraziamenti-per-il-passaggio-di-qcosta-concordiaq.html

Cher Commandant Massimo Callisto GARBARINO,
 
Après l’incroyable spectacle d’hier au soir, avec le passage du paquebot géant CONCORDIA devant GIGLIO PORTO, je ne pouvais manquer de vous adresser un message de gratitude au nom de toute notre communauté, y compris les hôtes touristes que nous accueillons, honorés par cet important évènement.

Grâce à l’intercession de notre très cher ami Mario PALOMBO, Commandant qui a fait date chez COSTA Croisières, nous avons assisté à un spectacle unique en son genre, devenu une tradition dont nous ne saurions plus nous passer, dont nous nous sentons honorés et c’est pour cela que je me fais l’interprète de leurs remerciements personnels à vous ainsi qu’à votre équipage, en vous priant de bien vouloir de transmettre aussi nos remerciements à COSTA Croisières qui distingue désormais depuis des années une ile qui l’une des plus belles de notre patrimoine insulaire national.

J’espère vivement vous compter un jour parmi nos hôtes dans notre pays, en accord bien sûr avec Mario, notre irremplaçable et efficace supporter de l’île.

Avec mes salutations les plus cordiales,

Sergio ORTELLI

 
 

Bonsoir, Monsieur ORTELLI,

Je vous prie de bien vouloir excuser mon retard à répondre à votre lettre qui m’a fait un très grand plaisir.

C’était la seconde fois que je faisais le passage devant l’ile du GIGLIO avec la COSTA CONCORDIA au mois d’août. Une merveilleuse expérience il y a trois ans et cela a été tout aussi enthousiasmant cette année.

Hier au soir, en passant devant le port, je pouvais voir les milliers de flash des appareils-photo et on pouvait voir aussi que de nombreux touristes ont assisté au passage grâce à la publicité que vous nous aviez faite sur GIGLIONEWS. Le passage avait été aussi annoncé sur notre paquebot et beaucoup de nos hôtes sont allés profiter de cet évènement spécial sur les ponts extérieurs.

Votre ile est une île merveilleuse, comme je les aime, petite, et que je suis arrivé à « visiter » d’en haut grâce à la technologie d’Internet. C’est un petit coin de paradis que j’espère pouvoir visiter dans les prochaines années, et je suis convaincu que je vais l’aimer par ce que m’en a déjà dit notre ami commun Mario.

Cela a été un très bel événement, et j’espère que ce sera aussi pour nous à bord, une tradition à perpétuer.
 

Je vous souhaite tout le meilleur et la prospérité pour votre communauté et vous adresse en cette occasion mes salutations les plus cordiales.

Massimo Calisto GARBARINO

, , , , , ,

3 Commentaires

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :