Nous montons à bord de la Costa Concordia à son escale de Civitavecchia, en Italie.le 13 janvier 2012.

Le Commandant qui Commande s’appelle Francesco SCHETTINO.

 

Après avoir pris connaissance des notes sur la sécurité qui ont été mises à notre disposition dans la cabine, repéré où se trouve notre gilet de sauvetage et vérifié qu’il nous allait bien,nous lisons sa Lettre de bienvenue à bord qui est aussi le programme des activités prévues pour ce soir :

603376_3793203705834_1855100845_n

Nous constatons qu’il y a toute une équipe d’Officiers Supérieurs aux côtés du Commandant SCHETTINO pour conduire cette ville de loisirs flottante, et cela nous étonne parce que nous pensions qu’un Commandant et un mousse, pour conduire un bateau, c’était suffisant.

Mais c’est qu’il y encore d’autres personnes ! Bon, nous, on est en vacances, on ne veut pas savoir ce que font ceux qui travaillent, on est là pour s’amuser, on les oublie ! Que dit le programme ?

Navigation touristique

‎ »La Costa Concordia quittera à 19:00 le port de CIVITAVECCHIA et une fois en pleine mer, nous nous dirigerons vers le Nord-Ouest jusqu’au début du promontoire de L’ARGENTARIO. Peu après vous pourrez voir le phare de l’ile de GIANNUTRI, ensuite, à 21:30, nous serons du côté droit à 2,5 mile de la ville de Capo d’Uomo. Nous traverserons le canal qui sépare l’ARGENTARIO de l’ile du GIGLIO qui sera bien visible sur la gauche du navire à une distance de 5 mile. En continuant, nous serons une heure plus tard à 1,8 mile par le travers de l’ile FORMICHE(1), la plus petite de l’Archipel Toscan. A 23 heures, nous serons en vue de l’ile d’ELBE du côté gauche du navire et à 23:30, vous passerez le canal de PIOMBINO, en navigant à peu de distance du phare de PALMAIOLA à gauche, et de l’ile de CERBOLI à droite du navire. Lorsque la poupe aura dépassé le canal, nous ferons route au Nord Ouest, la proue déjà orientée vers le port de SAVONE. »

et tout le monde va se coucher parce qu’on n’est pas loin de minuit, il n’y a plus rien à voir jusqu’à SAVONE.

2012-07-23_190134croisière

La Costa Concordia ne partait pas pour aller faire la “révérence” (l’inchino) en un endroit précis pas plus qu’en plusieurs, elle partait pour montrer les iles de l’Archipel Toscan la nuit.

Pour que les passagers puissent  voir les lumières des villes, se repérer aux phares des iles, bien au chaud derrière les immenses baies vitrées et vivre dès leur premier soir à bord dans un autre univers.

C’était prévu dès le départ et même avant, puisqu’il a fallu le temps d’imprimer ces papiers (peut-être en un millier d’exemplaires).



Pour Framb☼ise d’☼rée et krn

1. le haut de la page 1 : la date

2012-08-10_192925

2. la partie de la page 1 qui contient la navigation touristique

2012-08-10_193519

3. le bas de la page 1 : l’exercice pratique de sécurité est annoncé pour le lendemain

2012-08-10_192647

(les images sont en grandeur réelle, cliquer dessus pour les avoir en plein écran)

, ,

  1. #1 par Al. le 29 août 2012 - 14 h 02 min

    Pourquoi n’ai-je pas lu ce post ? Je viens de comprendre quelque chose d’essentiel au sujet de la route du Concordia et surtout, pourquoi je n’ai pas trouvé le waypoint 6. je retourne au radar.

    • #2 par Al. le 29 août 2012 - 14 h 07 min

      Je voulais naturellement dire le waypoint 7, ce fameux point insaisissable.

    • #3 par Al. le 29 août 2012 - 16 h 44 min

      Tant les calculs, à partir du WP6 et d’un autre point remarquable, que la toponymie nous donne finalement ce WP7 à 38 milles plus au nord, en dehors de l’écran radar. la route suivie par le Concordia n’avait donc pas été enregistrée d’avance et le pilote automatique se bornait donc à suivre un cap.

      Ce que je ne comprends pas, c’est qu’il n’y ait pas eu sur ce navire quelqu’un spécialement chargé de vérifier la position exacte et un traceur permettant de situer avec précision les obstacles éventuels. C’est un équipement relativement courant sur des bateaux de plaisance, même de moins de 10 m.

      • #4 par Monique-Mauve le 29 août 2012 - 19 h 02 min

        un traceur ? première fois que j’en entends parler.

        et quelqu’un qui fait le point, ce n’est pas le cartographe ? il a commencé et ça se fait sur la carte dans mon imaginaire pré-acquis

        et il me semble aussi que l’Officier CORONIKA dans son procès verbal de déposition disait qu’elle n’y arrivait pas, je ne me souviens plus pour quelle raison.

  2. #5 par claudielapicarde le 10 août 2012 - 10 h 52 min

    Je ne connais rien à toutes ces croisières, je sais juste que ça fait rêver jusqu’au moment où tu vois que les bateaux sont comme des villes et je n’aime pas la foule donc ça restera un rêve.
    Bon week end

    • #6 par Monique-Mauve le 10 août 2012 - 12 h 44 min

      Claudie, tu me fais rire, parce que je suis dans le même cas. Mais depuis que je suis la Concordia et son Commandant, j’ai appris qu’il y a des bateaux de croisière de toutes les tailles. D’ailleurs la Concordia est souvent appelée le vaisseau amiral de la flotte COSTA, parce que c’était la plus imposante jusqu’au lancement dernièrement d’un bateau encore plus grand.
      Le jour où j’y vais – si tant est que j’y aille un jour – je veux être suffisamment près de l’eau pour sentir l’iode.
      Bisous Claudie, bon week-end à toi.

  3. #7 par krn le 9 août 2012 - 23 h 10 min

    Est-ce que ce papier porte une date précise ? Je pensais que cette croisière étant une boucle qui se répète infiniment, au cours de laquelle des passagers en remplaçaient d’autres à chaque escale, les dépliants étaient les mêmes pour toute la saison.
    Or, la semaine d’avant, l’inchino avait été annulé pour cause de mauvais temps. Il ne devait pas être prévu non plus sur le papier.

    • #8 par Monique-Mauve le 10 août 2012 - 7 h 43 min

      Venerdi 13 Gennaio 2012
      Vendredi 13 Janvier 2012
      en haut à droite de l’extrait (c’est un format A4)
      Pour la semaine d’avant je n’ai pas croisé de trace.
      De toute façon, pour le jour qui nous intéresse, la navigation touristique était bel et bien prévue.
      Si les dépliants sont les mêmes pour toute une saison avec seulement la date qui change, ce qui est très facile à faire par un genre de mailing, ça implique que ladite navigation touristique se faisait et se fait encore à chaque croisière dans ce secteur. Et tous les coins où il y a quelque chose de joli à montrer aux mêmes heures du début de la nuit.

    • #9 par krn le 10 août 2012 - 9 h 44 min

      C’est trop petit, je ne peux pas lire, et on ne peut pas agrandir. J’ai essayé de trouver sur le net le descriptif de la croisière. J’ai trouvé la liste des escales avec un petit texte sur chacune pour le Costa Serena qui a repris le trajet à l’envers. Rien sur les îles, qui seraient maintenant pour les lève-tôt.

    • #10 par Monique-Mauve le 10 août 2012 - 12 h 52 min

      OK, je vais te le refaire, j’ai le .pdf.

      • #11 par krn le 10 août 2012 - 18 h 14 min

        Merci pour cette attention, mais il y a vraiment un problème avec les photos. Elles sont de plus en plus petites, ne dépassant pas 240 x 87 pixels pour la plus grande, même en cliquant dessus. La première image publiée rétrécit lorsqu’on clique. C’était la même chose pour l’image du radar, mais là, j’avais un interprète de première… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :