Posons sur la table on va trier

va pas rester grand chose.
La sortie de la longue interview du Commandant SCHETTINO à Vittoriana ABATE est annoncée pour le 24 juin 2015 dans toutes les bonnes librairie d’ITALIE.
En voici la couverture entière :
En attendant cela, la Méditerranée …
la Méditerranée imperturbable joue avec les grains de sable multicolores de la plage de META, comme elle l’a toujours fait. 
Pendant ce temps-là, la moulinette médiatique continue de tourner, mauvaise, aveugle, sans pitié, elle essaie encore de broyer.
Je raconte : pour les gens de bonne volonté, l’éditeur napolitain, Monsieur GRAUS, avait carte blanche pour communiquer quelques extraits du Livre de Mémoire. 
Le premier à  profiter de l’offre ne fut pas quelqu’un qui voulait en apprendre un peu plus sur l’accident de la CONCORDIA mais un de ces journaux qu’on lit en diagonale, chez le coiffeur, en attendant que la couleur « prenne », une oreille distraite vers les ragots du quartier, un œil distrait sur les ragots des people accompagnés de documents photoshopés. Le Commandant a précieusement tenu sa famille à l’écart du cirque médiatico-judiciaire. « Il faut être en acier trempé » pour résister à  ce traitement et attendre sans dégâts que ça se finisse pour passer à  la phase suivante du processus, la résurrection peut-on lire sous la plume de Maître SOULEZ LARIVIÈRE*.

Le paparazzo n’en a cure.
Il a fallu travailler beaucoup d’heures avec Madame ABATE l’un racontant, l’autre notant, pour remplir 600 pages.
Il a fallu les relectures, les explications, les précisions pour que l’écrit de l’une qui n’y connaissait rien auparavant colle à la pensée de l’autre pour lequel tout semble naturel.

Il avait fallu beaucoup d’entretiens et cela avait fait jaser jusqu’en FRANCE, plus facilement accessible au grand public que les considérations techniques.
La moitié de l’article colporte encore une fois ces ragots et rappelle les autres inventions « populaires » pour faire bon poids. C’est comme cela que l’on avait fabrique un monstre. 

Le vocabulaire utilisé par le paparazzo dans la partie relative au livre est sinistre. L’histoire du Commandant SCHETTINO n’est pas une histoire spécialement gaie, la prose que je lis en fait carrément pour lui une invitation au suicide ! 

On parle beaucoup de ce genre de procédés aux actualités télévisées en ce moment, car nombre de nos adolescents harcelés par leurs « camarades » craquent et passent à l’acte, c’est ce qui est arrivé à Marion. Les familles en deuil, surprises par ce que leurs enfants ont du supporter de la part d’autres enfants sans rien en avoir su, sans rien avoir vu venir, témoignent sur les ondes. Que peuvent-elles faire de plus ? la loi interdit déjà le harcèlement. Dommage, quand le mal est fait il est définitif et la loi entre trop tard en scène. 

Ça n’arrive pas qu’aux autres, et à laisser faire, on vit dangereusement. 

Pourquoi faut-il que de nos jours encore de tels agissements soient ils seulement possibles ? 

Pourquoi faut-il qu’un accident en mer soit traité en affaire criminelle ? 

Pourquoi suffit-il d’un seul bouc expiatoire là où un ensemble de personnes ont participé ? 

Pourquoi existe-il toujours une presse vautour qui se repaît du malheur des êtres humains, qu’il soit réel ou inventé par elle-même ? il y a la demande ? ça se vend bien ? 

Ouais … la nature humaine … 

Et pendant ce temps-là , la MÉDITERRANÉE …

* Du cirque médiatico-judiciaire et des moyens d’en sortir aux éditions SEUIL
http://www.amazon.fr/cirque-m%C3%A9diatico-judiciaire-moyens-den-sortir/dp/2020214822
ou
http://www.seuil.com/livre-9782020214827.htm

, , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :