Archives de 17 janvier 2011

… la Saint VALENTIN se rapproche,

vaut mieux s’y prendre un peu à l’avance si on ne veut pas la passer seule…

Tu dois rejoindre Adam (ou Eve) tout en mangeant les Pick Up au chocolat.
Pour commencer, clique sur « spielen ». Puis dis si tu es un garçon ou une fille. Ensuite déplace-toi dans le jardin avec les flèches du clavier pour rejoindre ta “moitié de pomme”.

16 Commentaires

Le fantasme d’Al-phonse

(c’est le titre)

pour l’atelier à thème de Zazabelle chez Marie-Jo http://soryu64.wordpress.com/2011/01/16/atelier-a-theme-de-zazabelle-chez-moi-cette-semaine//

Thème : la folie

6 mots imposés : hôpital, médecin, transport, ardeur, fièvre, amour

6 mots supplémentaires : patient, ambulance, SAMU, thermomètre, température, sangsues

 Interne

L’état du patient était préoccupant. Le médecin du SAMU avait hésité entre un excès d’ardeur lors d’une manifestation d’amour et un transport au cerveau plus banal. Au point qu’il avait utilisé son véhicule-ambulance pour faire entrer Al-phonse à l’hôpital illico. Dans la fièvre du départ, on avait oublié de prendre un thermomètre, mais il n’y en avait pas vraiment besoin pour savoir qu’il avait de la température. Congestionné comme il était, on lui avait prescrit un bain avec des sangsues. Immergé en compagnie de ces affectueuses petites bêtes, Al-phonse rêvait qu’il se livrait avec elles à d’autres manifestations d’affection. A côté de lui, l’interne de service ouvrait l’enveloppe des résultats du scanner et considérait, interdit, le document :

cerveau d'Al-phonse

pour en savoir plus : La sangsue, précieux auxiliaire de la chirurgie moderne

N.D.L.R. : Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé serait purement fortuite.

12 Commentaires

La petite histoire d’Unicorne

(c’est le titre)

pour l’atelier de Zéphyrine “L’écriture en folie” http://zephyrine38.wordpress.com/2011/01/16/ecriture-en-folie-de-la-semaine-40-de-lannee-2/comment-page-1/#comment-10103

ORNE

licorne030_ancien

Il était une fois une petite licorne toute blanche dont le front était orné d’une jolie corne toute noire. L’attorney de son village, avec son grand bicorne, la mettait souvent au coin devant la grande borne qui était au centre de la grand place. Cette fois il y avait eu un vol de bigorneaux et elle commençait à en avoir assez d’entendre corner son nom par le garde-champêtre après qu’il ait appelé tout le monde avec son cornet à piston, juste parce qu’elle était née avec une corne noire. Son amie de cœur la corneille toute noire elle aussi ne savait que lui répondre lorsqu’elle lui demandait comment elle pourrait bien se faire décorner. La corneille était née sous le signe du Capricorne, signe sage et savant s’il en fut. Elle se borna tout d’abord à lui faire remarquer qu’elle ne serait plus une licorne sans sa corne, et elle réfléchit. Que ferait s’il était dans leur cas le grand savant Cornélius, par les cornes du diable ? Elle alla lui poser la question chez lui, dans l’Orne .Parmi les sornettes qu’il lui répondit, il y en avait une qui lui plaisait bien. Lorsqu’elle rejoignit son amie, encore au coin de la grande borne pour une histoire d’encornets cette fois ci, elle la trouva toute morne. Elle prit sa cornemuse, alla se placer sous la viorne et ouvrit un rouleau de partition signé Cornélius et dont le titre était “Ornementation”. Il y avait un signe magique sur cette partition, il ne fallait surtout pas l’écorner en jouant : c’était le signe du souhait. La première fois qu’elle le joua, elle pensa très fort à son amie licorne. La deuxième fois qu’elle le joua, elle pensa très fort à la corne de son amie licorne. La troisième fois qu’elle le joua, elle pensa très fort à la couleur blanche. Et la quatrième fois qu’elle le joua, elle pensa très fort à la viorne. Aussitôt, tout ce qui était blanc dans la viorne s’envola pour aller se poser sur la corne de la licorne. Il y avair des fleurs mais aussi des oiseaux. Si vous croisez dans vos promenades une licorne toute blanche avec une corne toute blanche de fleurs parfumées, toute vibrante de bruissement d’ailes, pensez que c’est grâce à l’amitié d’une corneille toute noire qu’elle ne fut plus jamais mise au coin par le trop sévère attorney au noir bicorne.

pour en savoir plus sur la corne de licorne, texte, gravures et photos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corne_de_licorne

13 Commentaires

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :