Archives de 14 janvier 2011

Argotexte

pour l’atelier de Babou, “l’argotexte” http://baboucherouge001.wordpress.com/2011/01/12/attention-on-joue-au-jeu-de-largot/#respond

C’EST TRES SIMPLE, VOICI UN TEXTE EN ARGOT ET JE VOUS DEMANDE SANS TRICHER (je sais qu’il y a des p’tits malins) DE M’EN FAIRE LA TRADUCTION EN BON FRANCAIS

titi de Paris

Bertrand : Salut la compagnie. Cà roule?

Monsieur Bertrand : Bonjour Messieurs, Mesdames mes hommages. Comment vous portez-vous ce matin ?

L’épicemard : Pas d’tarbouif çà gaze un max, et ta pomme?

Monsieur le Technicien en légumes : Je me porte comme un charme, je peux dire que je suis en pleine forme, et vous-même ?

Bertrand : La santé, impec, mais le beauf débarque avec ses moufflets et la patronne a rien prévu à bêqueter.

Monsieur Bertrand : Ma santé est satisfaisante, merci. Le frère de mon épouse vient nous rendre visite à l’improviste avec sa progéniture et nous ne disposons pas des consommables nécessaires à la préparation d’un menu varié et correctement diététique pour le repas de midi. 

L’épicemard : Qu’est ce que tu veux alors?

Monsieur le Technicien en légumes : Que puis-je proposer à Monsieur ? 

Bertrand : La totale ! Ricmuche pour commencer, j’viens d’étouffer la dernière. Avec j’prendrai des cahuètes. Tu les fais à combien tes tomatos ?

Monsieur Bertrand : Un peu de tout ! … à partir de là, Babou, il me faudrait un Dico (je n’ai pas dit un traducteur) puis-je ? ou suis-je lamentablement cuite ? 

L’épicemard : Neuf balles. 

Bertrand : Tu m’en files un kilo. Mais pas les pourries. Ma bergère est partie chez le merlan, c’est mézigue au piano, alors ce s’ra cool. After, tu me fourgues un pacson de mousline, un poulaga dépouillé, deux claquosses qui font la route tout seul, et des abricomuches. Par dessus, tu mets une quille de rouquin, comme d’ab. L’ temps que tu y es, ajoute sa frangine. Y parait que j’suce pas de la glace, mais le beauf n’amuse pas l’terrain non plus. Voilà c’est bonnard, tu peux chatouiller l’tiroir-caisse. Non ! Des bonbons pour les loustics. C’est combien?

L’épicemard : Cent soixante cinq balles.

Bertrand : C’est quand même un chouille chéros. T’as pas fait des queues aux zéros ?

L’épicemard : Tu sais bien que je compte pas à la fourchette. La vie est dure, et qu’est ce tu veux, les larbins, faut qui bouffent.

7 Commentaires

Deux jours pour Ghislaine

mon tout premier lipogramme : http://sunsyharrey.wordpress.com/2011/01/08/inscriptions-atelier-semaine-16-anne-2-le-lipogramme-sans-f/

sans le F

1293456686_stock_task

Je me suis arrêtée deux jours et voilà qu’il y a une centaine d’e-mails de WordPress dans la boite aux lettres Hotmail ! Mon paramétrage des souscriptions n’est pas au point. Je dois opérer des coupes sombres et  permuter quelques “Instantanément” en “Jamais” sur la page “Gérer les souscriptions” de mon administration du blog. 

Et il y a ce gadget de liens, là, à droite puisque je n’ai pas su le mettre en haut comme les copi.nettes, que je ne sais pas corriger ni en plus ni en moins. Je sais, je vais mettre mon petit réseau sur une page à part. Si ça se trouve, je pourrai même écrire à côté du vrai prénom le pseudo et le nom du nouveau blog et mettre le “gravatar” en tête de ligne. Et tant que j’y serai, j’insèrerai le lien vers le blog sous toute la ligne, image comprise.

Du travail en perspective, pour reconstituer le module d’Amis que nous avions à condition de laisser notre réseau en public sur Windows Live Spaces. Ce travail sera en réalité une bonne série de copier-coller depuis la page “Gérer les souscriptions”, pour les textes (et peut-être les images aussi, sinon je passerai par la copie d’écran) suivie de l’insertion des liens si par hasard ils n’ont pas suivi le mouvement.

10 Commentaires

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :