Archives de 2 janvier 2011

Quelle idée !

( c’est le titre)

pour l’atelier de Zéphyrine, l’Ecriture en folie http://zephyrine38.wordpress.com/2011/01/02/ecriture-en-folie-de-la-semaine-38-de-lannee-2/

E M ME

Quelle idée rôdait subconsciemment dans la cervelle de Zéphyrine pour qu’elle nous emmène impudemment ce lot de lettres là : E, M, M, E ?

Pour un premier atelier de l’année, nous nous retrouvons toutes également emmerdées. Excusez-moi, il est impossible de d’écrire ça décemment. Je vais essayer de le dire éloquemment à défaut de pouvoir l’exprimer différemment. Apparemment, le choix semble sciemment correct : les aides numériques fournissent abondamment en mots adéquats. Quoique je désire ardemment rédiger une bonne copie, devant le clavier je m’aperçois qu’il en va différemment. En effet, la plupart de ces mots sont des adverbes conséquemment difficiles à placer dans un joyeux récit. Quel dilemme est le notre : jeter indolemment un bouquet d’adverbes sur le papier risque d’être à son tour éminemment emmerdant pour le lecteur. La flemme nous saisit fréquemment à l’idée de bâtir excellemment un papier avec un tel vocabulaire imprudemment imposé par cette gente femmelette. 

Je me demande impatiemment quelles vont être les récompenses, ça peut aller de la photographie d’un plateau d’emmenthals ramenée récemment de son travail aux gemmes les plus précieux diligemment fignolés à notre intention avec PaintShopPro.

10 Commentaires

Le jeu du facteur

(c’est le titre)

pour l’atelier de Ghislaine “Jeux de mots” http://sunsyharrey.wordpress.com/2011/01/02/inscriptions-atelier-semaine-15-anne-cest-le-dimanche-en-cette-nouvelle-anne-2011/

Thème en B avec les jours et ces mots : Bénévole, bavard, boudeur, blafard, Beige, bordeaux, blanc, bleu, Lundi, mardi, jeudi , vendredi .

kontact-resume-icone-6639-48

Vous souvenez-vous d’avoir été ce bénévole boudeur qui commençait le premier à tourner autour de ses petits camarades assis en rond par terre dans la cour de l’école, un mouchoir blanc brodé de bleu à vos initiales à la main ? Il avait fallu toute la verve de ce bavard de maître aussi blafard que le beige de sa blouse pour vous décider à être ce premier.

“ Le facteur n’est pas passé, il ne passera jamais…”

Dans votre blouse d’élève bordeau, à la couleur de votre école, vous trottiniez autour des autres blouses bordeaux et la maîtresse qui était restée dans sa classe, au premier étage, croyait voir un pétale tourner autour d’une fleur.

“ … lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche ! “

pour vous rappeler de bons souvenirs : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_du_mouchoir

10 Commentaires

Deuxième exercice de code chez Dalila : la météo de Paris

2 Commentaires

Premier exercice de code chez Dalila : l’horloge papillon


3 Commentaires

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :