COSTA CONCORDIA : COSTA sermonnée par un cabinet d’avocats britannique

pour refuser de reconnaître qu’elle est pour quelque chose dans la tragédie de la CONCORDIA

http://www.ttoscandinavia.com/costa-slammed-for-refusing-to-accept-blame-for-concordia-tragedy/

Les passagers et les membres d’équipage qui ont subi des dommages physiques et psychologiques au moment du chavirage du paquebot COSTA CONCORDIA ont formulé des reproches envers l’armateur croisiériste alors que celui-ci continue à nier toute responsabilité pour ce qui est arrivé.
Lors d’une récente audience à GÊNES (NDS : procès en Droit du Travail opposant SCHETTINO et son employeur), les avocats de la Compagnie COSTA CROISIÈRES ont encore nié toute responsabilité y compris dans le fait d’avoir autorisé l’équipage à effectuer une manœuvre dangereuse qui a conduit au naufrage dans les eaux Italiennes.
De même, ils ont nié que l’équipage manquait d’entraînement et qu’il y avait eu un manque d’information aux passagers alors que la CONCORDIA s’enfonçait dans les eaux.
COSTA a aussi nié sa responsabilité dans le manque de réactivité su Commandant du navire, Francesco SCHETTINO, et d’autres membres de l’équipage qui ont laissé le navire à l’ile du GIGLIO.
SCHETTINO a été jugé, en février courant, coupable d’homicides involontaires multiples, d’avoir causé une catastrophe environnementale et d’avoir abandonné le navire la nuit de la catastrophe qui a coûté 32 vies, et condamné à 16 ans de prison.

Les avocats du Cabinet Irwin MITCHELL, spécialisé dans les blessures corporelles, travaillent avec des collègues italiens pour assister une douzaine de passagers et membres d’équipage suivant le système juridique Italien.
L’année dernière, ce même cabinet d’avocats a obtenu des indemnités dont le montant ne fut pas publié pour de nombreux autres passagers Britanniques après actions en justice contre l’armateur de croisières COSTA CROISIÈRES en ANGLETERRE.
Maître Philip BANKS, membre de ce cabinet d’avocats, dit : « Nous sommes surpris et franchement déçus pour tous nos clients que la Compagnie COSTA CROISIÈRES n’aie toujours pas reconnu sa responsabilité dans la catastrophe qui s’est produite il y a maintenant plus de trois ans.
L’opérateur de croisière a affirmé qu’il était pas responsable du capitaine et ses actes, alors qu’il est son employé. Cette position est inacceptable et cet accident n’aurait tout simplement jamais du arriver.

Nous ne croyons pas que l’opérateur de croisière fait face à ses responsabilités et le fait de continuer à nier toute responsabilité va seulement retarder davantage la résolution des revendications juridiques de nos clients.
L’accident est toujours présent dans les esprits des victimes qui essaient de surmonter complètement leurs blessures. Les victimes du désastre de la COSTA CONCORDIA ont suffisamment souffert pendant les quelques dernières années et l’impact qu’ont les procédures judiciaires sur leurs vies devrait être réduit au minimum.
Nous demandons instamment à la Compagnie de croisières COSTA de travailler avec nous et nos collègues Italiens pour essayer de trouver une solution aux cas de nos clients et faire en sorte que justice soit faite aussi vite que possible. »

Plus de 4.000 passagers et membres d’équipage étaient à bord du navire COSTA CONCORDIA quand il a heurté un rocher près de l’île de GIGLIO, une île au large des côtes ouest de l’ITALIE. L’impact a arraché la coque et 32 personnes sont mortes lorsque le navire a chaviré.

, , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :