Argotexte

pour l’atelier de Babou, “l’argotexte” http://baboucherouge001.wordpress.com/2011/01/12/attention-on-joue-au-jeu-de-largot/#respond

C’EST TRES SIMPLE, VOICI UN TEXTE EN ARGOT ET JE VOUS DEMANDE SANS TRICHER (je sais qu’il y a des p’tits malins) DE M’EN FAIRE LA TRADUCTION EN BON FRANCAIS

titi de Paris

Bertrand : Salut la compagnie. Cà roule?

Monsieur Bertrand : Bonjour Messieurs, Mesdames mes hommages. Comment vous portez-vous ce matin ?

L’épicemard : Pas d’tarbouif çà gaze un max, et ta pomme?

Monsieur le Technicien en légumes : Je me porte comme un charme, je peux dire que je suis en pleine forme, et vous-même ?

Bertrand : La santé, impec, mais le beauf débarque avec ses moufflets et la patronne a rien prévu à bêqueter.

Monsieur Bertrand : Ma santé est satisfaisante, merci. Le frère de mon épouse vient nous rendre visite à l’improviste avec sa progéniture et nous ne disposons pas des consommables nécessaires à la préparation d’un menu varié et correctement diététique pour le repas de midi. 

L’épicemard : Qu’est ce que tu veux alors?

Monsieur le Technicien en légumes : Que puis-je proposer à Monsieur ? 

Bertrand : La totale ! Ricmuche pour commencer, j’viens d’étouffer la dernière. Avec j’prendrai des cahuètes. Tu les fais à combien tes tomatos ?

Monsieur Bertrand : Un peu de tout ! … à partir de là, Babou, il me faudrait un Dico (je n’ai pas dit un traducteur) puis-je ? ou suis-je lamentablement cuite ? 

L’épicemard : Neuf balles. 

Bertrand : Tu m’en files un kilo. Mais pas les pourries. Ma bergère est partie chez le merlan, c’est mézigue au piano, alors ce s’ra cool. After, tu me fourgues un pacson de mousline, un poulaga dépouillé, deux claquosses qui font la route tout seul, et des abricomuches. Par dessus, tu mets une quille de rouquin, comme d’ab. L’ temps que tu y es, ajoute sa frangine. Y parait que j’suce pas de la glace, mais le beauf n’amuse pas l’terrain non plus. Voilà c’est bonnard, tu peux chatouiller l’tiroir-caisse. Non ! Des bonbons pour les loustics. C’est combien?

L’épicemard : Cent soixante cinq balles.

Bertrand : C’est quand même un chouille chéros. T’as pas fait des queues aux zéros ?

L’épicemard : Tu sais bien que je compte pas à la fourchette. La vie est dure, et qu’est ce tu veux, les larbins, faut qui bouffent.

  1. #1 par Sasha le 16 janvier 2011 - 14 h 42 min

    Sans tricher, je ne suis pas certaine de tout traduire lol !
    Merci monique, c’est très distrayant comme écriture, ça change de mon quotidien !
    Bonne fin de dimanche

    Bisous, bisous…

  2. #2 par Mamie Mandrine le 14 janvier 2011 - 19 h 55 min

    bon tu as fait mieux que moi, qui d’emblée n’a rien compris.
    Bonne soirée
    Bisous
    Mamie Mandrine

  3. #3 par baboucherouge001 le 14 janvier 2011 - 13 h 41 min

    lol!!!!!
    On reconnait chez monique le ton excellent d’un bon professeur, eh oui un prof qui n’employait pas de mot d’argot devant ces élèves….Bravo en cela c’est remarquable car l’éducation nationale a bien changée…mdr
    c’est super d’avoir participé a cet « argot texte » et je t’en remercie, tu es trop cool comme nana…lol
    Je vais de suite mettre la traduction de ce texte en ligne
    Je te fais de gros gros bzou bzou et merci encore
    baboucherouge

  4. #4 par Ghislaine le 14 janvier 2011 - 13 h 14 min

    ben alors .te v’la sur le carreau !!!!!!!!!!!
    J’ai encore de bons reste de ma jeunesse moi
    mais n’empeche, j’ai pas tout trouvé non plus
    mon texte et sur Zigotine si tu veux le voir
    bisous Monique

  5. #5 par claudielapicarde le 14 janvier 2011 - 13 h 12 min

    Ils sont distingués chez toi les prolétaires mdr!!!
    C’est plus bas dans l’échelle sociale chez Bertrand je crois.
    bises et bon week end.

  6. #6 par lady bird le 14 janvier 2011 - 12 h 34 min

    ça c’est parlé ma p’tite Monique… alors après c’est pas plus difficile mis à part que ricmuche ce serait du ricard ce que je n’avais pas compris… lol
    je vois que tu n’es pas plus à l’aise que moi mais c’est marrant
    gros bisous

  7. #7 par Zéphyrine le 14 janvier 2011 - 12 h 03 min

    Ca commençait bien pourtant..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :