Accidents et naufrages, Compagnie et Commandants , paquebots et ferries, “femme de marin femme de chagrins”

On se perd un peu en France entre toutes ces notions qui sont familières aux Italiens, même si beaucoup de personnes, sur notre côte qui entoure énormément de terre vivent au quotidien le dur proverbe français.

Le Commandant SCHETTINO a donné une nouvelle interview que je ne traduirai pas parce qu’elle n’est pas sous-titrée, alors je ne peux pas. Mais dans le débat qui a suivi à la télévision italienne, j’ai été frappée par la participation active des survivants passagers et membres d’équipage côte à côte sur le plateau, à la recherche de la vérité sur ce qui s’est passé le soir de l’accident.

C’est que l’Italie est un pays tout en longueur, assez étroit et dont les côtes sont bordées de calanques et d’iles. Quand nous disons Jean BART, elle répond Christophe COLOMB et Marco POLO, les découvreurs du Nouveau Monde. En proportion, le peuple Italien compte beaucoup plus de marins que le peuple Français, et cette culture de la mer qu’ils ont quasiment en naissant, il nous va falloir lire beaucoup pour l’acquérir.

Et ce au sujet des accidents survenus non seulement à des paquebots de croisière, mais aussi à des ferries car ce sont tous deux aujourd’hui des navires géants, appartenant à des Compagnies et commandés par des équipes de passerelle coordonnées par l’un des Commandants à bord, un homme d’expérience qui a passé un diplôme de plus que les autres, un diplôme de connaissances, certes, mais aussi de sang-froid, de charisme, d’abnégation qui lui vaut en même temps la moitié de la responsabilité officielle de tout ce qui peut arriver à un navire qui navigue que ce soit en navigation côtière ou en haute mer.

Première surprise, on va avoir le choix des circonstances de l’accident. La première des choses qui frappe lorsqu’on cherche un peu à s’instruire pour ne pas écrire trop de bêtises, c’est le nombre de catastrophes maritimes qui sont arrivées dans le passé et qui arrivent encore de nos jours sans qu’il en soit fait écho ailleurs que dans le proche entourage des familles endeuillées !

Deuxième surprise : entre le naufrage du Titanic, la référence universelle depuis la sortie du film qui a suivi  – et ce n’est qu’un film, pas un reportage – il y a eu la deuxième guerre mondiale avec son cortège de réquisitions de navires civils qui se sont trouvés malheureusement touchés lors des combats avec militaires et civils à bord, unis dans le malheur.

Au fait, la Concordia n’a pas “fait naufrage”, elle n’a pas “coulé” : elle a été échouée et c’est vérifiable sans que je cherche un lien justificatif je pense, elle est encore visible aux yeux de tous sur son lieu d’échouement, petite plateforme bordée par une  butée rocheuse, à deux doigts de glisser dans la fosse marine voisine profonde de 70 m si celle-ci venait à céder.

Dans presque tous les cas, c’est le Commandant qui a payé la note la plus lourde alors qu’il est presque en bas de la chaine des “responsables”, non, je préfère des “intervenants”, des personnes ou entreprises qui ont participé depuis sa conception à son état au départ du dernier port.

C’était pratique, un mort ne peut plus s’exprimer, à fortiori se défendre et surtout pas s’expliquer. Et bien peu ont survécu, depuis celui du Titanic qui n’avait des canots de sauvetages que pour faire joli et rappeler que – quand même – on était en mer, jusqu’à tous ceux qui ont essayé – sans arriver à y parvenir – de ramener le navire à terre.

Depuis ce naufrage, il y a 100 ans, une Convention Internationale a été mise en place pour la sauvegarde des passagers lors des accidents de la mer. A chaque nouvelle catastrophe a correspondu un nouvel amendement, un nouveau décret pour l’améliorer. Les techniques évoluent, les précautions obligatoires aussi. Vous ne le saviez pas ? il n’y a pas de honte, moi non plus.

Vous avez vu des scènes d’horreur ? j’en ai lu aussi, des scènes qui ravalaient parfois l’homme au rang de la bête.

On ne vous a pas cru ? si. Mais suivez-moi : selon l’endroit où vous étiez , selon le moment où vous y étiez, vous avez connu, vécu, supporté des choses différentes et c’est bien normal, alors n’en veuillez pas à ceux qui étudient l’accident dans son ensemble, ils doivent tenir compte de votre histoire personnelle mais aussi de celles vécues par les 3999 autres personnes présentes sur la Concordia le soir de son malheur et du votre.

Ce n’était pas organisé ?  oh si, tout avait été soigneusement calculé, pensé, essayé, mais voilà, calculé devant une table, pensé dans un bureau, essayé par des militaires réquisitionnés pour l’exercice et, je veux l’espérer, marins de surcroit.

Sans bruit autre que les consignes données dans leur langue maternelle avec cette clarté qui caractérise toutes les armées du monde, sans hurlements qui empêchent de les entendre, sans gite de 20° sous les pieds, sans course prématurée vers le pont d’embarquement qui ne pouvait pas matériellement être instantanément prêt audit embarquement, sans la peur au ventre qui déshumanise, paralyse ou rend hystérique selon le tempérament de chacun.

Cette peur qui a empêché d’écouter les consignes de l’équipage aux gilets jaunes et qui, presque toujours présente dans mes lectures a fait que d’une chose à l’autre, seuls deux canots de sauvetages arrivaient à remplir leur mission par navire concerné même si on voyait la côte toute proche. C’est bien peu.

, ,

  1. #1 par Łα gєитιℓℓє яєвєℓℓє le 8 décembre 2012 - 12 h 44 min

    Tiens ! t’as changé le thème de wp 😆 bonne journée Monique biz♥

    • #2 par Monique-Mauve le 8 décembre 2012 - 13 h 33 min

      Oui, j’ai voulu quelque chose d’un peu plus naturel, l’idée que je me fais d’une cabine de paquebot. Bisou du matin, Dalila.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :