Créas de soutien

… les passagers, l’équipage et les officiers …

Les gilets de sauvetage :

il y avait deux couleurs de gilets de sauvetage sur la Concordia :

  • orange fluo pour les passagers, les plus nombreux,
  • jaune fluos pour les membres d’équipage dans la proportion d’un pour trois passagers,

ce qui a permis aux passagers de bien les reconnaître.

Ces gilets sont équipés de lumières suffisamment puissantes pour être bien repérables de nuit.

Les uniformes des officiers :

sont soit blancs, soit bleu marine comme ce soir là ainsi que le montre cette photo-souvenir prise quelques minutes avant la drame avec un groupe qui tenait un séminaire de travail sur la Concordia

Le Commandant SCHETTINO, n’ayant pas l’intention de quitter volontairement son navire, n’avait pas mis de gilet de sauvetage et était vêtu de l’uniforme bleu marine lorsqu’il coordonnait ensuite les secours depuis la rive, à 13 m du bateau couché à 80°.

Tout autours, la nuit noire :

Au Commandant De FALCO qui lui ordonnait de remonter sur le navire dont les lumières s’éteignaient lentement une à une, le Commandant SCHETTINO, faiblement éclairé par les puissants projecteurs de la Garde des Finances et les feux des bateaux qui restaient tout autours de la Concordia et des passagers en détresse, avait répondu « mais vous vous rendez compte qu’il fait noir ? »

A bord, les murs étaient devenus des planchers, à l’intérieur il n’y avait plus de lumière au niveau des cabines – le black-out qui gagnait du terrain.

Devant lui, la Concordia était devenue un mur menaçant, car elle bougeait encore.

saisie d’écran de la vidéo prise sur les lieux par la Garde de Finances alors que la Concordia fait un mouvement

Elle ne s’est un peu stabilisée qu’au cours de la matinée du lendemain.

Sur le rocher, le Commandant SCHETTINO n’était pas visible pour les naufragés qui d’ailleurs à ce moment-là continuaient à être évacués de l’autre côté du paquebot au moyen des échelles de corde. Il faut consulter la vidéo faite par la caméra infra-rouge de l’hélicoptère de la Garde de Finances pour vous le montrer (celle en gris). Ou cette photo parue dans les journaux et que j’ai éclaircie moi-même :

votre indulgence pour le travail sur la photo, please

, ,

  1. #1 par Anonyme le 21 juin 2015 - 21 h 44 min

    Et j’oubliais … j’ai navigué avec Schettino !!!

  2. #2 par Anonyme le 21 juin 2015 - 21 h 42 min

    Ce soir là le capitaine a très bien agit , j’en ai la certitude …
    Je suis un véritable passionné de la mer, de ce qu’elle nous enseigne après un incident.
    J’ai navigué sous pavillon ( je ne peux le citer) j’ai a de nombreuses fois rencontrer des experts maritimes et leur avis et identique : si le capitaine n’avait pas échouer son navire près de la côte et attendu l’arrivée des secours les morts ne se seraient pas comptés par dizaines mais par milliers !!!

  3. #3 par las artes le 16 juin 2012 - 11 h 44 min

    «Vous ne pouvez pas évacuer des gens sur des chaloupes de sauvetage et puis, si le navire ne coule pas, dire que c’était une blague. Je nous voulais pas provoquer la panique et voir des gens mourir pour rien», a-t-il dit. Sur les 13 corps retrouvés, dont quatre ressortissants français, huit ont été identifiés. De légères traces de pollution dues aux détergents et aux désinfectants, utilisés notamment pour la piscine du bord, ont été repérées près du paquebot mais il n’y a aucune fuite de fioul lourd ou de gazole. Le commandant Schettino, accusé d’homicides involontaires, d’avoir provoqué le naufrage et abandonné son navire avant son évacuation totale, est assigné à résidence dans sa ville de Meta di Sorrento, au sud de Naples. Le directeur général de Costa Croisières, Pier Luigi Foschi, pense qu’il a trop attendu pour lancer un SOS et donner l’ordre d’évacuation. Il l’accuse également d’avoir transmis de fausses informations au siège de la compagnie. Costa Croisières, filiale de Carnival Corp, a suspendu de ses fonctions le commandant Schettino et s’est portée partie civile. La compagnie reproche à son officier d’avoir fait preuve d’une «incroyable négligence» et d’une «totale incapacité à gérer les phases successives de cette situation d’urgence» .

    • #4 par Monique-Mauve le 16 juin 2012 - 12 h 40 min

      Ces renseignements sont obsolètes.
      En ce qui concerne les victimes, elles sont au nombre de 32. 30 corps ont été rendus aux familles et à ce jour, la Concordia garde les restes de deux disparus. On pense que les personnes sont tombées à l’eau et que la Concordia les a coincées sous elle en s’inclinant si vite.
      Les cuves sont complètement vides et il n’y a plus de risque de pollution de ce côté là.
      Pour le reste, on en sait un peu plus par les communications de Monsieur le Procureur à la presse italienne.
      La télévision italienne a diffusé récemment une émission de 1 heure, suite aux éléments d’analyse de la boite noire qui ont été rendus publics.
      Le procès est prévu pour la seconde moitié du mois de juillet.

  4. #5 par claudielapicarde le 6 juin 2012 - 14 h 31 min

    Je continue à suivre tes explications.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :