La chute

c’est le titre du billet et du devoir

pour “l’écriture en folie” de Régine, semaine en OTE http://redeba.spaces.live.com/blog/cns!55AB7DB88B512407!14420.entry

une fois que vous aurez trouvé tous vos mots en "OTE", racontez une histoire ayant un rapport avec cette image :

blonde 

 Regardez les ombres, le soleil était pile au zénith

Elle portait une jupe bien petiote, notre blonde, pour se promener le jour où la photo a été prise. Mais elle est allée bravement gigoter des gambettes à midi tapant, se trouvant un peu pâlotte . Avec les talons de ses souliers de camelote, elle martelait le macadam aux accents d’une marche fiérote, lorsque soudain, juste devant elle, traversa un coyote. La distraction de trop : elle est partie bécoter la banane qu’elle avait pourtant remarquée deux secondes auparavant (avec la ferme intention de ne pas shooter dedans, il faut un minimum de jugeote…)

Après avoir capoté, elle a mijoté par terre devant la grille du motel “In the city”jusqu’à ce que la dévote du quartier vienne faire sa B.A. du jour en l’aidant à se relever. Elle qui pensait être plutôt falote, elle avait pu entendre tous les clients rire de cette chute idiote avec tous leurs potes. Combien de temps a-t-elle pu gigoter comme une gymnote sous leur yeux ? Ses fesses potelées lui picotent encore maintenant quand elle se souvient de la belle couleur indigote qu’elles avaient gardée au moins une semaine.

Sûr que si elle pouvait mettre la main sur le jaune animal elle s’en fricoterait une gibelotte ! Et sa peau, elle la ligoterait en haut d’un totem bien en vue sur sa terrasse. Elle a déjà récupéré un poteau abandonné et l’a soigneusement raboté. Elle pianote d’aise dessus, quand elle y pense. Qu’est-ce que nous en avons papoté toute les deux, de ce coyote aux oreilles pointues ! Sirotez ce billet, les amis, je vous bécote.

Rappels : toute ressemblance… et mon blog est public.

Voulant éclairer ma loupiote, Régine m’asticote et elle me met les nerfs en pelote.

je vais en faire de la compote : elle veut rabioter ma note.

Je proteste ou je fayote ? Je sifflote ou je sanglote ?

A moins que je ne la mignote… ma matelote de coyote ?

En sauce ravigote avec tout plein d’échalotes ?

C’est qu’il faut que cela mijote… mmm, je la sens, je la grignote…

Viens ici, que je te dorlote…

à toutes fins utiles, un nouveau lien a été ajouté au cartouche de haut de page d’accueil du blog, vers le DICTIONNAIRE MEDIATICO

ils proposent, entre autres, un raccourci direct vers tous leurs services en téléchargement gratuit

ainsi qu’un widget… en JAVA et QUATRE JEUX DE LETTRES

Et maintenant je me pagnote.

Régine, puis-je corriger comme ça ? Pourquoi voudrais-tu que je laisse des fautes ?

  1. #1 par Monique le 4 novembre 2009 - 22 h 54 min

    Ajouté un lien vers 3 jeux de lettres (entre autres) et tenu compte des critiques. Bon sang, un prof qui ne tiendrait pas compte des corrigés… c\’est contre-nature, enfin !Pour le conditionnel tu as raison à l\’écrit, j\’ai tendance à raconter dans ce texte. A dialoguer avec les web-lecteurs que vous êtes.

  2. #2 par ♥♥♥Ghislaine♥♥♥ le 4 novembre 2009 - 20 h 29 min

    Pourquoi Régine joue t elle LES Ghislaine ?? je ne suis q\’une Moi rires

  3. #3 par ♥♥♥Ghislaine♥♥♥ le 4 novembre 2009 - 20 h 28 min

    Bonsoir Monique….J\’aime beaucoup ton texte Monique !!un peu le me genre que moi !!pourtant on est pas télépathes !!

  4. #4 par Sasha le 4 novembre 2009 - 18 h 53 min

    Eh bien il y a des jours où je suis vraiment heureuse de n\’être pas blonde ! Il leur arrive vraiment des choses pas possibles !Bravo Monique, très bel écrit !

  5. #5 par ♥.҈.҈.♥. Zéphyrine le 4 novembre 2009 - 17 h 51 min

    Sûr que si elle pouvait mettre la main sur le jaune animal elle s’en fricoterait une gibelote!..Ne serait pas le conditionnel avec le "si"..Autre corrections..pâlotte, leurs yeux, gibelotte. Et indigote qui doit rester indigo même si c\’est au féminin!…Pour la ressemblance..voir si le blond me va (dernier billet!)…Tes fautes vont te faire perdre des points, je joue les Ghislaine!

  6. #6 par Minou le 4 novembre 2009 - 15 h 13 min

    merci pour le bécot.. et bravo pour la prestation…

  7. #7 par Mitchî le 4 novembre 2009 - 11 h 13 min

    Délicieuse histoire et en la relatant, tu n\’es pas tombée sur une peau de banane.Bonne journée et merci pour tes coms

  8. #8 par marie-jo le 4 novembre 2009 - 10 h 25 min

    mais quelle aventure ! Ah, c\’est bien encore une histoire de blondes… (je rappelle ce que tu as mis plus bas : toute ressemblance etc.. ) faudrait pas que les blondes te tombent sur le râble ! Tiens le vil coyote était passé par là ? Je n\’y ai pas pensé à celui-là ! BIP BIP ………bises.

  9. #9 par Hélène le 4 novembre 2009 - 9 h 36 min

    Waou …Vraiment tu as un don pour l\’écriture …Si j\’ai bien compris la pôvre gagne sa vie en faisant le tapin : péripatéticienne, si je ne m\’abuse ….Par contre donne-moi l\’adresse où elle professe, car s\’il y a des coyotes dans les rues, je n\’irai pas ….

  10. #10 par Mumu la Grenouille le 4 novembre 2009 - 9 h 16 min

    preum à recevoir le bécot !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :