Archives de octobre 2009

Première photo

pour fêter le retour parmi nous de Carole du SCRIBE

à la webcam, bougée, et retouchée parce que trop moche, mais ça vient…

à la webcamvous pouvez deviner l’enfant, il se présente bien.

Que retenir du premier découpage ?

  • le massicot personnel FISCARS, très utile par ailleurs en secrétariat comme à la maison, remplit très bien son office sur les feuilles de transparent
  • pour repérer les bords du bracelet, le massicot étant sombre, placer une feuille de papier blanc sous le transparent et tailler dans les deux
  • pour ne pas perdre de transparent, je dois déposer les modèles avec les bords jointifs

Que retenir du premier bracelet détaché de la feuille

il est superléger, comme prévu, et ne tirera pas sur les articulations

Que retenir pour la fermeture ?

  • (j’avais sorti de tout petits rubans pour broder en 3D avec et prévu de faire un trou à chaque extrémité avec la perforatrice pour le passer)
  • pour la photo, un trombone peut assurer la fermeture et en été, avec les manches courtes aussi…

Que retenir pour la photo ?

  • d’abord, ressortir le bridge !
  • essayer le côté brillant sur la peau pour que le motif fasse moins de reflets

Les filles, si vous avez des idées, des suggestions, des remarques techniques, je suis preneuse.

raccourci pour chez BERNIE http://bracbres.spaces.live.com/?_c02_vws=1 puis dans le cartouche en haut de l’écran

4 Commentaires

A la demande générale de Dalila

les mêmes rébus – presque – sans l’aide de la souris

ON PEUT TOUJOURS AGRANDIR LES TUILES EN CLIQUANT DESSUS

Un proverbe

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 17

Le titre d’une amusante prestation

18 19 20 21 22 23

Un oiseau

24 25 26 27 28

Une fable

29 30 31 315 32 33 34 35 36 38 39 40 41 42 43 49 50

21 Commentaires

Rébus du Web

jeu : proverbes

pour agrandir une tuile : cliquer dessus

pour la solution (phonétiquement) : passer la souris sur les tuiles

bi un mat la qui noeud p rot phi t j ame mai

——————————————————————————————–

chat selle l natte hure aile ile r vie un tot garsl eau_2

———————————————————————————————

caen le chat haie_2 part ti laisse houx riz dent sss

———————————————————————————————-

qui noeud dix m eau k on sang

———————————————————————————————–

on na trappe pas eme houx chat ve k apos du vie nez grr oeufs_2

pour jouer encore : http://www.rebus-o-matic.com/devinettes.php    

pour envoyer une e-carte-rébus gratuitement : http://www.rebus-o-matic.com/index.php

6 Commentaires

Ecrire en spirale… avec DrawPlus SE

à la demande générale de Ghislaine

Téléchargement du freeware http://www.freeserifsoftware.com/software/drawplus/index.asp

Commençons

Ouvrons le logiciel, choisissons de commencer un nouveau dessin, c’est la première proposition

DPSE000

il faut choisir la taille de l’image

DPSE005      DPSE010

pour écrire en courbant l’écriture, passons par Tools / Curve Text Wizard

DPSE020      DPSE030

entrons le texte après avoir choisi la police

DPSE040

voici les différentes courbures proposées

DPSE050 DPSE060 DPSE070 DPSE080 DPSE090 DPSE100 DPSE110 DPSE120

choisissons le dernier

DPSE130      DPSE140

et exportons dans un format reconnu par Writer

DPSE150      DPSE160

vistarégine XPGhislaine

HélèneDalila 

colchique

4 Commentaires

Sur une idée d’Edmond ROSTAND

pour l’Ecriture en folie de Régine, semaine en FLA : http://redeba.spaces.live.com/blog/cns!55AB7DB88B512407!14202.entryatelierecriture

 humour-blog2

Savinien-Hercule est sur le Net

Depuis qu’il a flashé sur Magdeleine, danseuse acharnée de flamenco, l’efflanqué Savinien-Hercule (ci-dessus) nous flanque une belle flambée de billets enflammés sur son blog. La rouflaquette masquée par ses cheveux flapis, il est devenu bien pantouflard depuis mai 68 : à la lueur flageolante d’une flammèche –  son porte-monnaie est toujours flagada – il flagelle le clavier. La stagflation actuelle – qui n’a jamais que succédé à une inflation perpétuelle – l’a obligé à remplacer sa flamboyante flamberge de jadis par une virtuelle et c’est là qu’il flagelle aussi le flatteur de son célèbre persiflage sur le reniflard, semblable à la déflagration d’une flatulence turbosoufflante. Son cerveau  a toujours eu la flammerole littéraire et ceux qui s’y sont frottés savent qu’il ne donne pas dans la flanelle. N’ouvrant jamais le riflard du marouflage, ignorant jusqu’au mot flagornerie, il a mis récemment un bazar époustouflant dans la blogosphère, n’ayant plus peur de rien depuis son séjour dans les Flandres. Ayant procédé au camouflage d’une flaccidité personnelle flagrante derrière l’oriflamme de l’éloquence, le flandrin revient ensuite se flatter le palais d’un sauciflard en sandwich et de la fragrance d’un maroille, arrosant le repas d’un flacon de gros-rouge-qui-tache.

31 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :