Le bonnet au crochet de l’hiver 2013-2014

Tout commence par un petit rond

qui ne doit pas faire un trou au sommet du bonnet fini tout en contenant 16 brides.

Alors, soit on fait 3 mailles en l’air et on ferme par une maille coulée,

soit on fait trois fois le tour de l’index avec la laine avant de piquer dans le rond obtenu qui a l’avantage d’être pratiquement coulissant et invisible.

Pour le premier rang, 16 brides dans le petit rond

Bride simple

ceci étant le symbole d’une bride simple où on reconnait le jeté qu’on fait sur le crochet avant de récupérer une boucle à travers deux du crochet à deux reprises, voici donc le premier rang :

Premier rg bonnet

Et ça continue par le plus délicat : les augmentations.

En effet, à partir de 16 brides logées avec difficulté pour les dernières dans le tout petit trou, on doit arriver tour de notre crâne.

On réussit cela en faisant régulièrement aux rangs suivants deux brides dans la même 2 brides dans la même 

ce qu’on représente internationalement sur les schémas ainsi :2 brides dans la même normalisé'

Pour le moment, nous sommes entre nous, et j’explique sur une “tranche” de bonnet :

1 huitième de bonnet1 huitième de bonnet'

Pour que les augmentations soient bien régulières et fassent un effet de plus sur le bonnet, on les fait toujours au même endroit, par exemple sur la deuxième bride de celle du rang précédent.
En partant du principe qu’on crochète de la droite vers la gauche, cela donne les schémas ci-dessus

qui correspondent, en utilisant les symboles normalisés qu’on utilise sur les journaux et sur le web à ceci :

1 huitième de bonnet' n'1 huitième de bonnet' n''

pour donc un huitième de bonnet.

Comme nous faisons le bonnet en une seule fois, la partie “augmentations” entière du bonnet pourrait être représentée à plat ainsi :

bonnet' n''100

soit, en faisant apparaitre les augmentations elles-mêmes :

bonnet' n''100'

La suite se crochète tout droit

en faisant une bride sur chaque bride du rang précédent, sans erreur ni oubli,  jusqu’à la longueur désirée.

Et c’est tout pour le principe général des modèles de bonnet Hatnut et MyBoshi dont vous avez les liens des livres chez AMAZON sous leurs noms.

Enjoy !

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :