Archives de 10 juin 2009

Pour Audrey, Bernie, Carole, Lucie et Maëva

dans l’ordre alphabétique de l’appel…

actuellement en kiosque :

09-06-09-Tcouv           09-06-09Tsomm

emoticones%203d%20(150)

3 Commentaires

Pour Ramzi, mon ancien élève

Un songe

Le laboureur m’a dit en songe : " Fais ton pain ;

Je ne te nourris plus ; gratte la terre et sème."

Le tisserand m’a dit : " Fais tes habits toi-même."

Et le maçon m’a dit : " Prends la truelle en main."

Et seul, abandonné de tout le genre humain,

Dont je traînais partout l’implacable anathème,

Quand j’implorais du Ciel une pitié suprême,

Je trouvais des lions debout sur mon chemin.

J’ouvris les yeux, doutant si l’aube était réelle ;

De hardis compagnons sifflaient sur leur échelle.

Les métiers bourdonnaient, les champs étaient semés ;

Je connus mon bonheur, et qu’au monde où nous sommes,

Nul ne peut se vanter de se passer des hommes,

Et depuis ce jour-là je les ai tous aimés.

Sully-Prudhomme

1 commentaire

Le joli nœud au vilain nom :

scrupule tardif

C’est un nœud de marins. Il a dû être baptisé par des hommes rudes au temps de Geoffrey de PEYRAC. Lui et ses frères ont sauvé des vies et permis de découvrir l’Amérique.

Élever un cochon à la maison était, en ce temps-là, l’assurance d’avoir à manger pour pas mal de temps, l’animal étant omnivore et pas difficile. Aujourd’hui, en voit de plus en plus à 30 Millions d’Amis, qui ont trouvé une place dans la vie de "parents" humains.

Quand à l’endroit que "rigoureusement ma mère m’a défendu de nommer ici", de son inspection on déduit beaucoup d’informations : deux fois par jour minimum, Nour me présente le sien, comme étant sa maman humaine dont il est du devoir de vérifier scrupuleusement son fonctionnement intestinal : il a une ressemblance certaine avec le nœud dont il est question vu de dessus.

Il m’a permis de bien mettre les fils en place au commencement d’un bracelet en rond. Si je ne l’ai pas appelé tout simplement "nœud marin", c’est qu’il y a des tas de nœuds marins qui sont susceptibles de donner de chouettes résultats une fois réalisés en coton perlé, une vraie mine de possibilités à exploiter. Concentrée sur le défi du bracelet brésilien en rond, j’ai plongé directement à fond dans l’apprentissage du nouveau nœud qui allait me permettre de le relever.

Le remplacement du nom littéral par ses initiales "DCDP" ainsi qu’il est déjà fait dans le précédent billet devrait remédier à la chose tout en n’attribuant pas à ce nœud connu un nom qui ne serait pas le sien.

Merci à Nadège et Kheira d’avoir réagi gentiment à ce sujet.

Poster un commentaire

Le second bracelet brésilien en rond,

les formules de calcul de longueurs de fils que j’avais enregistrées sur le blog ont disparu des billets

Il faut trouver le moyen d’éviter d’avoir à faire des calculs. À priori, la longueur à couper serait de 4 coudées de chaque fil comme pour les bracelets plats.

L’idée :

Puisque les fils ne changent pas de rôle lorsque nous les nouons en rond, nous allons les y obliger comme nous l’avons fait dans le modèle plat zigzag-triangle. En nouant n rangs à droite puis n rangs à gauche.

09-06-09-01    09-06-09-02

Le principe :

  • Commencement : nœud DCDP en prenant le coton perlé en double pour placer les fils, triangle de PASCAL pour arriver à la première diagonale , nouer n diagonales (n étant égal au nombre de fils), nouer un triangle de PASCAL pour remettre à niveau
  • Puis : *[triangle de PASCAL pour inverser les rôles, avancer de n diagonales en sens inverse du précédent , triangle de PASCAL pour remettre à niveau]* un nombre pair de fois
  • Finir la partie nouée par un nœud DCDP

Pour faciliter l’acquisition de l’automatisme qui accompagne ce genre d’ouvrage, adoptons une répartition des couleurs identique dans les deux étapes

L’exécution

(16 fils soit 4 coudées de 2 noirs, 2 oranges, 4 marrons variation pliés en deux)

  • 1 nœud DCDP avec le coton perlé pris en double : noir – marron – orange – marron – noir – marron – orange – marron – refermer
  • commencer comme pour le modèle diagonale jusqu’à ce qu’on ait fait une diagonale noire
  • *[changer de sens, la première diagonale est alors marron et la dernière noire]* répéter
  • pour finir proprement, en ayant changé de sens combler le creux en V et faire 1 nœud DCDP

Réfléchissons sur le prototype :

  • nous avons obtenu un pavage du cylindre (la surface du bracelet comporte seulement deux colonnes de rectangles)

P16-Rondzigzag-a

  • il y a beaucoup de fils de la même couleur, si besoin est nous repèrerons chaque fil par une lettre pour ne pas nous tromper en suivant son trajet
  • les trajets des fils dans ce modèle sont des hélices identiques, la différence des longueurs de fil ne vient que de leur rôle

G16-Rondzigzag-a-tdf

  • de même que dans le cas du bracelet brésilien plat, les mêmes trajets de fils peuvent conduire à plusieurs pavages intéressants, à chercher ultérieurement donc et à réaliser sur pendentifs ou boucles d’oreilles pour aller plus vite (16 fils !)

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :