Pour Nadège

Je fais un billet parce que je ne sais pas comment m’autoriser à mettre la photo de Nour dans les commentaires. Je disais donc que je fais des cols roulés à Nour parce qu’en devenant senior elle risque d’attraper des otites vu qu’elle en avait eu pas mal étant chaton. Celui-ci est aux aiguilles.

                                     OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  1. #1 par elytis le 11 janvier 2009 - 15 h 25 min

    Déesses et héroïnes épiques excellent également au tissage, et leurs œuvres sont marquées au sceau de leur personnalité : fresques de batailles qui sortent des mains d\’Hélène, tissage et détissage atermoyant de Pénélope, voile transparent et trompeur de Clytemnestre qui piège et fait trébucher Agamemnon. Le tissage est le domaine où la société lui consent une compétence. Car le port de vêtements tissés est l\’un des critères de la vie civilisée. Pour les grecs Les « sauvages » et bien des « peuples barbares » vont encore vêtus de peaux de bêtes. Les techniques féminines du travail de la laine constituent donc l\’apport des femmes à la civilisation. On leur accorde même le droit de faire œuvre créatrice, telle Hélène, dont l\’ouvrage sert constitue la métaphore de l\’œuvre du poète homère. En se voulant autodidacte, parce qu\’elle n\’a pas appris le métier par transmission maternelle, Arachné refuse la transmission culturelle et religieuse qui lie la déesse aux femmes à qui elle enseigne – c\’est l\’une de ses fonctions – les beaux travaux. La colère d\’Athéna est due à la réussite d\’Arachné, qui l\’a égalée sinon surpassée dans le secteur le plus féminin de ses activités artisanales : le travail de la laine. Une activité technique dont la finalité est la production d\’étoffes tissées, qui dans les récits mythiques font l\’objet d\’un jugement plus esthétique qu\’utilitaire. Les beaux ouvrages que la déesse enseigne aux humaines sont des œuvres de beauté et c\’est dans l\’ordre de la beauté que Pallas se sent menacée par Arachné, dont la tapisserie est un chef-d\’œuvre. Elle est donc jalouse de la supériorité technique et artistique d\’une simple mortelle. Devenue araignée. Arachné restera simple tisserande contrainte à produire un ouvrage sans couleur, sans force créatrice à partir d’un seul fil, quasi transparent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :