En réfléchissant bien, au fond,

on n’utilise qu’un nœud : la demi-clé,

le fil de nœud tourne autour du fil porteur et, pour qu’il y ait nœud, passe sous lui-même.

Il y a deux façons de s’y prendre pour faire une demi-clé :

  • on passe entre nous et le fil porteur, puis on tourne autour de lui…, on aura la petite perle parallèle au bracelet sous les yeux au bout de 2 clés, et on est en train de faire un nœud de bracelet brésilien,
  • on passe derrière le fil porteur, puis on tourne autour de lui…, on aura deux traits perpendiculaires au bracelet sous les yeux au bout de 2 clés, et on est en train de faire un nœud de macramé.

1 nœud de bracelet brésilien se compose de 2 demi-clés

La première demi-clé faite, on peut ensuite faire la seconde de deux façons :

  • identiquement à la première et les fils ont changé de place,
  • en sens inverse de la première et les fils se retrouvent placés comme avant le nœud.

Ce billet m’a été inspiré par ces mots de mon podologue dans la salle d’attente duquel je terminais un bb retrouvé inachevé : “C’est joli mais c’est compliqué. Tous ces nœuds !”

Publié sans illustration parce qu’en ce moment, moi,

emoticones%203d%20(91)                                             f%20(7) 

emoticones%203d%20(37)

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :