Articles tagués Atelier de l’écriture

La crèche du village

pour l’Atelier de l’écriture de Caro

Consignes de l’atelier N°2

1°/ utilisez les mots que voici pour faire votre texte : POMME, RIVAL, BALANÇOIRE, NOIR, CHANTER, CHEVAL, ROUDOUDOU, ESCABEAU, POURRIR, DANGER.

2°/  je vous laisse le choix pour utiliser les mots, pluriel, singulier, masculin, féminin, conjugaison et cætera …

3°/  je vous laisse jusqu’à vendredi 22 mai 2015 pour publier votre texte

Un beau petit garçon tout noir grignote une pomme, comme seuls les petits savent grignoter un fruit, moitié sucée, moitié mâchée, en viendra-t-il à bout seulement ? Dans la poche de sa salopette, un roudoudou tout neuf attend. C’est un sérieux rival pour une pomme. On choisit le raisonnable ou le superflu une fois que le petit estomac n’a plus faim ?

Le platane, dans la cour, porte une balançoire. Hier encore l’enfant chantait, imprudemment assis à cheval sur la planche, bercé plus que poussé par l’une des tatas qu’il pouvait surveiller du coin de l’œil. Elle s’était installée sur un escabeau car il faisait beau, le platane faisait de l’ombre, on allait laisser les enfants profiter du bon air le plus longtemps possible.

Pourquoi aujourd’hui ne poussait-elle pas aussi Oscar, Paulette ?

Le monsieur de la mairie était venu entre temps, il avait expliqué que les platanes du midi ont attrapé une vilaine maladie qui les fait pourrir de l’intérieur, on ne pouvait pas savoir si elle n’avait pas touché le nôtre. Un autre monsieur allait venir vérifier très vite, mais tant qu’on n’était pas certain qu’il n’y avait pas de danger à se fier à la solidité de ses branches, il ne fallait plus s’en approcher.

“La sécurité et la santé ne sont pas négociables”. Même quand on est un garçon du soleil tout petit, tout joliment noir et qu’on grignote une pomme avec de petites dents provisoires qui sentent le bébé.

Si, c’est la maitresse des moyens qui l’a dit, Oscar l’a bien entendu, elle a dit qu’il avait des dents en lait.

Heu … toute ressemblance avec des lieux, des personnes ou des faits réels serait purement fortuite.

,

4 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :