Un peu d’Histoire : Frédéric Ier de Hohenstaufen

(c’est le titre)

pour l’atelier “L’Ecriture en folie “ de Zéphyrine http://zephyrine38.wordpress.com/2010/12/05/ecriture-en-folie-de-la-semaine-35-de-lannee-2/

ouss

2010 12 Kaysersberg01

http://www.kaysersberg.com/commune-kaysersberg.htm

  Frédéric Ier de Hohenstaufen, dit Frédéric Barberousse (1122 – 10 juin 1190) devait son surnom à sa broussailleuse barbe rousse. Il a bien guerroyé, comme on savait le faire en ce temps-là, s’orientant aux étoiles dans la cambrousse car la boussole n’est arrivée en Europe que vers 1600. En voilà un qui ne ménageait pas les coussinets de ses chiens et les sabots de ses chevaux qu’il emmenait par les chemins de la cambrousse sans les leur débroussailler ! Il traitait mieux ses soldats. Il n’avait que faire de régiments poussifs, fallait motiver les moussaillons comme il les appelait en leur tirant l’oreille, pas question qu’ils rebroussassent chemin devant l’ennemi, il devait pouvoir exiger qu’ils le repoussent !

En campagne, ses troupes avaient la permission de détrousser un habitant tout déboussolé, vert de frousse et cela n’éclaboussait pas sa réputation. Bien mieux, non seulement ca procédé n’émoussa point sa gloire, mais l’augmenta : en effet, ça lui faisait faire des économies d’intendance. Il pouvait consacrer les sous ainsi épargnés à l’achat toujours populaire de mahousses dindons gloussants que le soldat affectionnait en méchoui, de brousses du Rove pour le petit dessert des troupes sans oublier les tonneaux de bière mousseuse pour arroser le tout. Le repos du guerrier empoussiéré qui rentre du combat, se faisait dans des clairières moussues sur de moelleux coussins protégés par des housses de mousseline brodées main par de jeunes vierges locales à la jolie frimousse dans un concert de gloussements innocents. De mauvaises langues disent qu’ils en profitaient pour les trousser ensuite et qu’il naissait sur leur passage tout un tas de petits poussins… 

Il fut l’inventeur du cache-poussière pour lequel il obtint le premier prix au Concours LÉPINE. Il se moquait éperdument que son armure de gros poussah ne soit pas dépoussiérée. D’ailleurs, qui oserait affirmer qu’il n’est pas mort noyé dans le fleuve Saleph à cause d’un grain de poussière de trop parce qu’elle n’avait pas été époussetée ? En tout cas, ne le confondez pas avec Barbe-Bleue, le fameux placard n’est pas dans le donjon de Kaysersberg. Ceci est la “belle canonnière à fente de visée cruciforme” qui lui valut de figurer dans le livre GUINESS DES INVENTIONS, entre le bouton-poussoir, la montre à gousset et le bain moussant.

2010 12Kaysersberg02

http://chateau.over-blog.net/article-4450015.html 

J’ai honte ! pour des renseignements sérieux sur cette grande figure de l’histoire de l’Europe, allez plutôt faire un petit tour sur WIKIPÉDIA, notre bible, là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Barberousse

  1. #1 par mitchî le 7 décembre 2010 - 6 h 33 min

    Il me semblait bien que le « guiness book et le concour Lépine n’existaient pas en ce temps, tu n’y va pas avec le dos de la cuillière pour nous conter l’histoire.
    Est-ce normal que j’aimerais mieux croire ta version que l’officielle?
    Quoi qu’il en soit, cette histoire est bien cadrée

  2. #2 par pelagie46 le 7 décembre 2010 - 1 h 26 min

    Que de culture, que de culture! Moi je connais la Tour Braberousse à Gruissan, près de Narbonne. c’est peut être le même. L’histoire ne le dit pas.
    Bravo pour l’inventivité liée à l’histoire, la grande et la petite. Bises et bonne nuit!

  3. #3 par globule3 le 6 décembre 2010 - 18 h 19 min

    Et bien moi je trouve que ta manière de réécrire l’histoire est pas mal du tout. Du coup je vais voir Barberousse avec moins de frousse !
    bisous
    globule

  4. #4 par Andrea Nanou le 6 décembre 2010 - 17 h 15 min

    Je n’ai pas tout lu mais j’ai admiré les petit cadre rire… bonne semaine
    Andrea

  5. #5 par claudielapicarde le 6 décembre 2010 - 16 h 50 min

    Lépine et Barberousse alors là il fallait le faire mdr!!!
    J’ai bien aimé le texte, l’histoire revisitée c’est amusant.
    Bonnes emaine.

  6. #6 par Zéphyrine le 6 décembre 2010 - 16 h 28 min

    J’ai cliqué sur le lien Barberousse, mais j’ai vite démisionné pour lire le tout..On peut te faire confiance Monique pour ce résumé romancé..j’ai juste vérifié le concours Lépine:
    Créé en 1901 par Louis Lépine, préfet de police de la Seine.
    Je trouve quand même qu’avec toute nos bétises, on devient de plus en plus instruites..Une recherche en amenant une autre, le dico souvent feuilleté, juste un souci de mémoire..Car si je retenais tout ce que je cherche dans une journée, ça m’arrangerait..

  7. #7 par Ghislaine le 6 décembre 2010 - 13 h 25 min

    les belles se faisaient trousser a la hussarde ????
    hihihihihihhi
    que de recherches dans ce textes !!! ah Monique
    tu me fais rire mais tu es ma savante du rire !!

  8. #8 par Fr@ne & @l le 6 décembre 2010 - 12 h 21 min

    J’ai me l’histoire, comme ça … bisous

  9. #9 par soryu64 le 6 décembre 2010 - 11 h 10 min

    tu aurais tort d’éprouver de la honte, ce récit picaresque sur la biographie de Barberousse m’a drôlement plu ! Le coup du concours Lépine, bon, je n’y crois pas trop mais que deviendrait l’Histoire sans l’ajout de quelques affabulations ? Terne, sans intérêt aucun, oubliée en une seconde ! par contre, l’éclosion des petits poussins après le départ des troupes fougueuses de ce grand guerrier me paraît tout à fait plausible ! A la guerre comme à la guerre, il faut vite remplacer ceux qui tombent au combat ! On a pu le vérifier à chaque fois ! Beau texte, bravo Monique.

  1. Récapitulatif de l’ “écriture en folie” semaine 35 en “OUSS” «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :